The news is by your side.

Incarcération de Faya Milimono Marie Madeleine déballe : « se genre de méprise n’aurait jamais jamais eu lieu si notre pays assumait son histoire »

0

Faya Milimono embastillé ! Pendant une semaine de séjour à la maison centrale, Marie Madeleine Dioubaté, candidate malheureuse aux élections présidentielles en Guinée, perçoit cette libération d’un signe de reconnaissance du pouvoir en place. Par ailleurs, elle dénonce une sorte de manque de solidarité qui gangrènerait l’opposition guinéenne.  Accordant une interview géante a nos confrères du site guinee114.com Elle n’a pas manqué d’exiger un véritable déballage sur l’histoire du pays notamment cette page sombre de la rébellion survenue en 2000. 

Lisez l’interview accordée à nos confrères :

Quelle lecture faites-vous de l’emprisonnement de Faya Millimono ?

Marie Madeleine: je ne reviendrai pas sur la genèse de son arrestation, puisque le Docteur Faya Millimono a présenté ses excuses au ministre de la Justice, monsieur Mohamed Lamine Fofana, pour l’avoir confondu avec celui qui avait conduit la rébellion de l’année 2000, qui a le même patronyme que lui, d’où la confusion du Docteur Faya Millimono.

Ce genre de méprise n’aurait jamais eu lieu si notre pays assumait son histoire, et traduisait les criminels, les génocidaires devant la justice au lieu de modifier l’histoire ou tout simplement de nier carrément les atrocités  qui ont pu être commises dans notre pays.

Pour aller de l’avant, notre pays doit se replonger dans son passé aussi douloureux soit-il et faire la lumière sur tous les massacres qui ont été commis dans notre pays depuis l’indépendance afin que le devoir  de mémoire puisse se faire et que les parents des victimes sachent que la justice existe. Il ne s’agit pas de faire une vendetta mais de reconnaître les atrocités qui ont été commises dans notre pays afin d’apaiser les rancœurs et qu’elles ne se reproduisent plus.

Enfin, l’emprisonnement de Docteur Faya est disproportionné pour les faits qu’on lui reproche d’autant plus qu’il s’est excusé. S’il s’agit de diffamation avérée, il aurait dû tout au plus avoir à régler une amende. A mon avis, il s’agit d’un abus de pouvoir, c’est  une façon d’effrayer l’opposition, de la museler. Le  pouvoir se radicalise. Notre pays est resté trop longtemps dans l’autoritarisme et les vieux réflexes persistent, nous avons encore un long chemin à parcourir pour construire une vraie démocratie en Guinée.

Qu’elle devait être la démarche de l’opposition face à cette situation?

Dans une République, plus les forces d’opposition parlent d’une seule  voix, s’accordent et travaillent ensemble pour combattre les injustices tout en proposant d’autres alternatives politiques pour le développement, plus la démocratie prend un sens.

La Guinée est en apprentissage démocratique et les forces d’opposition devraient se réunir et trouver des stratégies d’actions pour émerger dans cette voie, aller vers un état de droit.

Cela les grandirait. En effet, tous les leaders politiques ne peuvent être arrêtés et emprisonnés pour leurs opinions divergentes et des visions différentes concernant  les enjeux majeurs du pays. On craint les forces d’opposition, quand elles sont solidaires entre elles.

La division a toujours été un facteur d’échec. L’unité d’un peuple et la cohésion sociale sont très souvent le reflet de la bonne entente des forces d’opposition, surtout quand elles sont majoritaires. On l’a vu au Burkina, Soudan, Algérie, Niger . Ces forces ont gagné en sachant protéger leurs leaders, mais dans la solidarité. C’est cela qu’il faut en Guinée et qui nous manque.

Ces forces d’opposition sont ancrées en Guinée, elles sont solides, déterminées, mais pas encore bien coordonnées, soudées, pour agir ensemble. Elles doivent agir dans ce sens et c’est le moment comme ce fut le cas pour l’arrestation du Docteur Faya Millimono.

Article réécrit par nos confrères du fabuleux site, guinee114.com

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite