La nouvelle est à vos côtés.

Illégitimité de l’actuelle constitution guinéenne : pour Nadiya Namane, cela poserait la légitimité du Chef de l’Etat et de toutes les institutions

PUBLICITÉ

Partager

Alors que le débat sur une modification de la constitution, continue de faire rage en Guinée, la cheffe de cabinet du président de l’UFDG, s’interroge, elle, sur la légitimité des dirigeants actuels, qui ne cessent d’évoquer des imperfections que contiendrait la constitution de 2010 et le fait que celle-ci n’a pas été adopté par voie référendaire.

Pour Nadia Namane, qui était l’invité de l’émission ‘’Les Grandes Gueules’’, de la radio Espace Fm, de ce lundi 11 mars 2019, si la question de la légitimité de l’actuelle constitution guinéenne peut se poser, il ne faut donc pas écarter celle du chef de l’exécutif et de toutes les institutions mises en place, sur le fondement de cette constitution.

« Si on admet que cette constitution est illégitime, alors il faut en ce moment-là, admettre que le chef de l’exécutif est illégitime, le gouvernement est illégitime, tous les appareils de l’Etat sont illégitimes, toutes les sources du pouvoir qui procèdent de la constitution, sont illégitimes », a-t-elle relevé.

Cette sortie de la cheffe de cabinet du président de l’UFDG, intervient quelques jours seulement après les célébrations de la fête du 08 Mars, à l’occasion desquelles, des femmes, pancartes en main, se sont prononcées en faveur d’une nouvelle constitution en Guinée.

mosaiqueguinee

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

La Rédaction Vous Propose Également:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies