Il n’a pas un bilan comparable à celui de Lansana Conté ( par Aly Badara Akila )

La Guinée est un état souverain et c’est bien notre arme. Le feu général Lansana Conté avait construit des mentalités, la paix, il était un rassembleur malgré qu’on lui jugeait autrement. Les cadres aussi qui pourraient diriger le pays, n’en voulaient point. Lansana Conté a ironisé ce qui pouvait amener la souffrance et les protestations de rue en Guinée.

Ce sont ses théories que beaucoup ne savent pas, et pour l’apprendre, il faut se documenter. Lansana Conté a articulé la culture et l’homme, il était un vrai rassembleur et écoutait son peuple quelque que soit le côté opposé. Conté a œuvré pour que la Guinée ne connaisse pas de rébellion, de guerre ethnique. Tout cela est une ouverture et un enracinement. Analphabète qu’il était, il a su quand même comprendre la souffrance du peuple et s’était proclamé défenseur de l’intérêt et tout ce qui était bon pour le peuple, Conté ne le retardait pas et signait pour le développement de la nation. Conté malgré tout, avait quand même un bilan a défendre. Il n’est plus, mais il restera un exemple pour le peuple et aujourd’hui, nous souffrons son absence sur terre. En tête, Conté a décidé de pardonner ces oppresseurs tout en leur demandant aussi de revenir pour défendre l’intérêt de la nation.

Le discours rassembleur que l’homme tenait, Conté ne pensait qu’à la souffrance et acceptait d’écouter toutes les deux parties communes pour que la paix règne en Guinée. Lansana Conté aujourd’hui, manque a son peuple. Ce président qui était aussi l’ami d’un oiseau blanc, était un ange qui pardonnait le mal et qui a toujours invité ses compatriotes de l’étranger à rentrer dans le pays pour qu’on construise ensemble la nation. La bibliothèque est aujourd’hui loin de nous, Lansana Conté ne nous reviendra plus. Lansana Conté était un illettré, mais son bilan était élogieux que le diplômé.

Conté pour un projet qui était bon pour la Guinée disait ceci je cite : ‹‹ faites ce qui est bon pour le peuple ››.

C’est vrai Conté n’a pas fait l’Université, c’est vrai Conté s’exprimait beaucoup dans sa langue que dans d’autres langues, c’est vrai Conté pardonnait beaucoup, mais il faut aussi avoir le courage de reconnaitre que ce Conté est une perle rare pour la démocratie guinéenne. Échappant au coup d’État, tout le monde pensait que Conté allait devenir un monstre contre ceux qui ont monté cela, ce président a préféré s’octroyer le soutien du peuple que de suivre ceux qui voulaient mettre le feu dans le pays. Papa Lansana Conté, j’ai pas eu le temps de bien connaitre l’homme, mais selon ce que j’ai appris, cet homme était un vrai sauveur et ange de la paix dans le pays.

Conté est un monument, une bibliothèque qui venait toujours à l’offensive pour soutenir ses pays frères et qui a aidé ces pays a obtenir leur indépendance. Nous pleurons la mort de cet homme, et un jour selon la leçon, il disait ceci comme un discours de vérité crue : ‹‹ un jour, vous allez prendre des torches pour me chercher ›› oui ! Ce jour déjà, nous le vivons et nous nous sentons dans une frustration. Cet analphabète a su gérer la Guinée pendant des années sans problème. La liberté de parler était là, tout le monde était presque opiniâtre et le multipartisme figurait sur nos fiches.

Le bilan de cet analphabète est cognitive qu’un diplômé qui ne mise que sur ceux qui bouffent et sucent nos ressources dans le pays. Lansana Conté savait ce qu’il faut et qu’est-ce qu’il faut pour le peuple de Guinée. La vengeance n’était pas Conté, Conté était l’incarnation de la paix et était vraiment un apôtre de cette paix. Il ne vit plus, il est loin de sa nation, son bilan reste défendable et Lansana Conté vivra toujours dans nos cœurs. Nous sommes frustrés parce que, le peuple de Guinée a perdu un homme rassembleur, panafricain et loyal. Conté était solidaire et soucieux pour l’avenir de la nation. Qu’on se pardonne comme il a toujours aimé nous dire, pardonnons nous.

Nous sommes tous des guinéens, acceptons de vivre ensembles et de sortir aussi ensembles. Notre culture c’est le travail, justice et solidarité. Ce souvenir de Conté m’attriste et ne me donne aucune chance de voir son modèle. Conté, papa repose en paix, tu as aussi fait pour la jeunesse. Et, tu as toujours pris la peine de comprendre la souffrance. Tu avais le temps d’écouter ce peuple, tu écoutais les uns et les autres, tu faisais un discours rassurant et tu refusais que ton peuple s’exclame. Tu prenais toujours en compte le souci et le problème de ton peuple a bras le corps. Tu donnais le peu que tu pouvais pour ne pas que le peuple soit frustrer.

Nous regrettons la mort de cet exemple de démocratie en Guinée, sa mort nous fait subir aujourd’hui la souffrance et le pardon n’existe plus en Guinée. Lansana Conté, papa repose en paix, le peuple de Guinée sera fier de vous, pour votre bravoure et de votre bienveillance. Lansana Conté a jamais dans nos cœurs !!! Rendons justice aux justiciables et pardonnons-nous dans ce pays. La Guinée est notre seule mère. Quand elle est brûlée, nous n’aurons pas où aller, nos maisons seront brûlées et les étrangers avec doubles nationalités fuiront et nous laisserons dans cette misère. 

Que l’âme de papa Conté repose en paix et que Dieu bénisse la Guinée et tous les guinéens !!!

Aly Badara Akila, journaliste panafricain…

(+224)625406393 (+224)625406393 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies