Il meurt le jour de son mariage, son père pleure la disparition d’un unique garçon

Alors qu’il devait se marier ce mercredi 24 mars, Souleymane Camara meurt un peu plus tôt dans la matinée. En service à l’hôpital régional de Kankan, le défunt était l’unique garçon de ses parents selon son papa. Dans des propos recueillis par nos confrères de Laguinee, Lancei Camara revient sur les derniers instants de son défunt fils.

« Il était avec ses amis jusqu’à 23h. Il faisait du thé puisqu’aujourd’hui c’était son mariage. Donc, les femmes aussi s’amusaient à côté, et lui, il est rentré se coucher. Ce matin, après la prière de l’aube, sa maman m’a appelé pour venir voir le corps. Il était couché par terre torse nu. On l’a envoyé à l’hôpital, mais c’était trop tard. Il avait déjà rendu l’âme », a-t-il expliqué.

Le plus dur pour le père de Souleymane Camara, c’est qu’il a perdu son héritier selon ses explications.

« C’est mon seul garçon. Je comptais sur lui comme mon héritier. J’ai mis son nom sur les deux comptes bancaires que j’ai. Je ne crois plus si j’aurai maintenant un garçon comme lui », a déploré Lancei Camara.

Le corps du défunt a été inhumé quelques heures plus tard peu avant midi.

 

Boubacar Barry

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies