Ibrahima Kourouma: « Nous avons un respect pour les morts »

Dans un entretien ce lundi 19 avril 2021, dans l’émission  »Mirador » de FIM fm, le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire, a tenu à préciser des détails concernant la fermeture des cimetières de Bambeto et Kipe-Dimesse. Le ministre assure que ces cimetières ne sont nullement concernés.

Pour Ibrahima Kourouma, ils ne profanent pas des tombes. Selon lui ils ont du respect pour les corps…

« Nous sommes dans un pays musulmans, nous sommes un gouvernement responsable, on ne profane pas les tombes,

Nous avons du respect pour les corps, nous avons du respect pour les gens qui sont endeuillées… Nous voulons faire en sorte que cette population ne soit pas mélangée avec les machines. Mais, je voudrais vous rassurer, que ça prendra peut-être une à deux semaines maximum »,

« Nous sommes dans un pays musulman, nous sommes un gouvernement responsable, nous sommes un Etat responsable. On ne va pas profaner les tombes. Nous ne sommes pas à ce niveau. Nous avons le respect pour les corps, nous avons le respect pour les morts, nous avons le respect pour les gens qui vont être endeuillés. Nous voulons faire en sorte que cette population ne soit mélangée à des machines. Mais, je voudrais vous rassurer, que ça prendra peut-être une à deux semaines maximum », a-t-il fait savoir.

Fatoumata Diaraye Bah

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies