Hadja Maïmouna demande aux militants de l’UFDG de brûler le matériel électoral

La vice-présidente du comité national des femmes de l’union  des forces démocratiques de Guinée ( UFDG) a demandé ce samedi aux militants de son parti, de s’attaquer au matériel électoral pour empêcher la tenue des élections législatives et du référendum constitutionnel du 1er mars.
Pour Hadja Maïmouna qui s’exprimait devant l’assemblée générale hebdomadaire de son parti, les cartes électorales qui sont en train d’être distribuées n’ont aucune valeur juridique.

« Aujourd’hui, ils ont des problèmes pour la distribution des cartes électorales. Où est-ce que vous avez vu qu’on dépose des cartes électorales dans les gendarmeries, dans les camps militaires ou à la préfecture. Depuis quand ce sont ces gens qui se chargent de distribuer les cartes ? Comme personne ne vient prendre les cartes, ils viennent nuitamment les déposer devant les portes des familles. Moi je vous demande, si vous trouvez des cartes devant vos portes, déchirez les. C’est des cartes n’ont aucune valeur juridique, ça ne vous servira à rien. Déchirez les cartes », a-t-elle appelé.

Par ailleurs, Hadja Maïmouna demande à ce que le matériel électoral soit sorti et brûler.
« Dites aux chefs de quartier que celui qui reçoit les cartes électeurs chez lui, vous irez dans sa maison, sortir les cartes et les brûler. Dites à tous les chefs de quartier de ne pas recevoir les cartes et le matériel électoral, sinon, vous irez dans leurs domiciles, prendre le matériel et le brûler devant eux. Refusez qu’il ait des élections dans vos quartiers, mobilisez-vous, détruisez tout le matériel électoral qu’on va déposer chez vous », a-t-elle ajouté.
Alpha Oumar Bah pour Flashguinee