Hadja Maimouna:  » ça fait un an et demi que mon mari n’a pas pu voir son medecin… »

La vice présidente des femmes de l’UFDG, dans une entrevue ce mardi Chez nos confrères de FIM fm dans l’émission  »MIRADOR », hadja Maimouna Bah-Diallo épouse du prisonnier politique Ibrahima Chérif bah, explique l’etat de santé de son mari et la nécessité qu’on l’accord l’évaluation pour voir son médecin.

Pour cette épouse en détresse, pour qu’on puisse parler de quoi ce soit , il faut que la personne se porte bien.

«À cause du Covid, il a fais plus d’un an sans pouvoir se déplacer, pour aller faire ses contrôles, au moment où il devait voyager, il a été arrêté. Donc maintenant plus d’un an et demi il n’a pas pu voir son médecin. Quelqu’un qui avait l’habitude chaque 3 mois, de faire son contrôle.
La demande a été faite, la nécessité a été exprimé par les médecins et la demande a été faite par les avocats et jusqu’à présent on a pas de réponse et tant qu’on a pas de réponse, on ne peut rien faire malheureusement», a-t-elle déplorée.

Elle poursuit en ajoutant,«C’est extrêmement dur et pénible surtout en ce moment saint de ramadan, vous savez tout ce que ça représente comme effort supplémentaire, donc c’est très dur pour moi et pour la famille, par rapport à son absence d’abord à la maison, c’est la première fois et malheureusement, cette fois-ci il n’a pas pu jeûner et là aussi c’est la première fois. Donc tout ceci prouve que la situation est intenable pour la famille. Nous souhaitons vraiment que cette situation change parce que c’est invivable», a confié hadja maimouna Diallo.

Fatoumata Diaraye Bah

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies