The news is by your side.

Guinée : quand l’honorable Damaro réitère son engagement contre les opposants guinéens pour les élections

PUBLICITÉ

Interrogé par nos confrères de la radio Espace Fm, sur le fichier électoral et la tenue des élections législatives, le député et président du groupe parlementaire du RPG Arc-en-ciel, reconnait d’abord qu’il y a des fictifs sur le fichier et déclare que les élections se tiendront à la date indiquée par la CENI même si l’opposition à l’intention de se retirer de l’institution.

PUBLICITÉ

«Nous irons aux élections avec ou sans l’opposition», a-t-il dit. «Il y a un autre problème sur la CENI, l’opposition a toujours demandé à ce qu’on change la

CENI, vous savez que la Guinée n’a jamais eu de logiciel à elle, maintenant à chaque fois qu’on a changé d’opérateur, le nouvel opérateur vient avec son logiciel, qui n’arrive pas à intégrer la totalité des enregistrements antérieurs. Donc quand cela se fait une fois, deux fois, trois-fois, il y a des résidus dans la machine qui sont de l’ordre d’un million trois cent et quelques qu’on appelle fictifs. Même l’audite a dit que 10% seraient en Haute Guinée et en Forêt. 7% serait au Fouta  etc… Qu’est-ce qu’a dit Sidya Touré: Ah ! Les deux partis se sont partagés les fictifs dans mon fief, il n’y en a pas. Il faut être constant. Ces deux –là sont qui ?» S’est-il demandé.

 

Il faut qu’on respecte les institutions, poursuit-il, la CENI n’a plus de commissaires de la mouvance ni de commissaires de l’opposition, la CENI est une institution, la seule qui soit chargée de l’organisation de nos élections. Si la CENI dit le 28, mais attendons !

Interrogé sur la menace de l’opposition de se retirer si le ficher n’est pas assaini, Damaro répond :

« Avec ou sans eux, les élections auront lieu cette année.  Je ne donne pas de date, il revient au président de la République d’appeler les électeurs, si à son retour il trouve que la date n’est pas fixée, il ne prend pas comme ça de décision, il va inviter la CENI éventuellement pour venir lui dire comment ils peuvent le faire. Si la CENI donne de preuves de pouvoir les tenir, il appellera. Comme ça, nous irons avec ou sans l’opposition», a -t- il insisté

Par la rédaction de flashguinee.info

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite