La nouvelle est à vos côtés.

Guinée : Oudy 1er répond à ses détracteurs : << je n'ai jamais reçu un centime de qui que ce soit >>

Accusé par un bon nombre des personnes d’avoir reçu une grande somme de 100million FG pour mobiliser à Kindia lors de sa présence aux côtés du président Alpha Condé pour la pose de la première pierre des festivités de l’an 61è de la fête de l’indépendance à Kindia, l’auteur de la musique « tounégbato » a rejeté en bloc ses accusations qui sont portées contre sa personne. Par ailleurs, selon ses dires, c’est des accusations infondées.

« Je n’ai jamais reçu un centime de qui que ce soit. Vous savez, c’est trop facile d’accuser les gens à tort ou à raison. Donc, je n’ai jamais reçu quoi que ce soit pour mon pays.

Je me bats pour la Guinée depuis 10 ans pour la culture guinéenne donc, ça me fait rire quand j’entends certaines choses. Ce qui est sûr Kindia, c’est une ville qui m’a vu naître, c’est une ville où mon père a gouverné et quand on m’invite et surtout pas n’importe lequel des guinéens, le premier magistrat de la République le prof Alpha Condé, c’est une fierté pour moi de répondre à son appel.

Et surtout, d’aller apporter mon soutien à cette ville de Kindia qui voit la première pierre posée pour les infrastructures de la fête de l’indépendance de tous les guinéens. Pour moi, c’est ça le plus important mais, le reste ce que chacun pense, je pense que la liberté d’expression existe. Je respecte le choix de chacun et on peut m’insulter du matin au soir, mais je reste au service de tous les guinéens ».

 

Akila Stella
Pour Flashguinee.info

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies