Guinée: le chef de fil de l’opposition rencontre le président de l’Assemble nationale

Après seulement quelques jours de la mise en place son cabinet, El Hadj Mamadou Sylla, actuel chef de l’opposition guinéenne a rencontré le bureau de l’Assemblée nationale ce jeudi, 21 janvier 2021. L’objectif, est de présenter son cabinet et échanger sur la situation politique de notre pays. Honorable Mamadou Sylla président de l’UDG était accompagné par des membres de son cabinet. Au terme de son entretien avec le bureau de l’Assemblée nationale qui s’est déroulée à huit clos, le chef de fil de l’opposition décliné l’objet de cette rencontre.

« Vous savez il y a quelques de semaines, nous sommes allés rencontrer les gens, saluer et présenter notre cabinet. Après le président de la République, c’est l’Assemblée nationale qui vient. C’est pourquoi on a rencontré le bureau de cette institution. On a discuté de beaucoup de chose surtout ce qui intéresse la nation. On est très heureux, très content », explique-t-il.

Pour sa part, Zalikatou Diallo, 1ère vice-présidente de l’Assemblée nationale a indiqué que cette rencontre a été une occasion pour le chef de fil de l’opposition de présenter son cabinet, parler de son plan d’action, de tout son programme et de stratégie qu’il compte utiliser pour vraiment jouer son rôle de critique et de suggestion pour améliorer la gouvernance dans notre pays. En réponse, le président de l’Assemblée nationale a mis l’occasion à profit pour faire un rappel de l’esprit qui a prévalu a l’institutionnalisation du chef de fil de l’opposition.

« Il n’a pas manqué de rappeler que l’opposition est de l’utilité nationale et elle doit être le baromètre pour le pouvoir de critiquer et de proposer dans le but d’améliorer la gouvernance en République de Guinée. Cette rencontre qui ne sera pas la dernière, a été mise à profit pour profiter du plan et des stratégies et j’en suis sûre au niveau de la classe politique, pour qu’il y ait un conseil de dialogue national qui serait mis en place pour que tous les acteurs s’impliquent pour une paix durable dans notre pays. Le président de l’Assemblée nationale a annoncé que dans les prochains jours, la loi sur la charte des partis politiques sera amendée par la représentation nationale et cela suivra tout le processus. Nous allons en débattre en long et en large pour que cette loi soit amendée et promulguée par le chef de l’État et qu’elle soit mise en œuvre en Guinée pour trouver un terrain d’entente pour une démocratie apaisée. Et pour qu’on se tourne vraiment vers le développement tant escompté par les populations », a annoncé la députée.

 

Lamine KABA

628862047