Guinée : « Il y a un besoin évident de recadrage de la conduite de la transition pour créer de véritable condition d’un réel apaisement » Abdourahamane Sano

Après sa victoire face à l’Etat lors d’un procès qui s’est tenue devant le tribunal de première instance de Mafanco dans lequel l’ex coordinateur du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), était poursuivi pour participation délictueuse à des réunions publiques à travers sa plate-forme CPR.
Dans le but de justifier cette réunion incriminée, Abdourahamane Sano était face aux journalistes ce vendredi 13 janvier 2023. Pour lui cette réunion incriminée du 30 novembre 2022 tenue par ma plate-forme dénommée CPR n’avait rien de contraire à la loi, car elle ne concernait seulement que des questions de citoyenneté.
 » Notre pays est à la croisée des chemins et est encore davantage miné par ses travers d’hier. C’est pourquoi, conscient du poids de la division sociale sur l’unité et la stabilité de la nation, de la démission de l’élite qui affecte l’exercice et la jouissance de la citoyenneté, de la mauvaise gouvernance qui amplifie la prévarication et aggravé les inégalités, j’ai décidé de m’engager dans un idéal contraire, qui ne peut véritablement s’exprimer que par la prise de conscience au bénéfice de la citoyenneté. Ce choix, qui n’est pas nouveau, est inébranlable et aucun sacrifice n’est de trop pour l’assumer. C’est pour cela que,  » pour moi, le plein exercice de la citoyenneté est une question de dignité. Le négocier, l’aliéner, l’abandonner ou ruser avec, est un acte de lâcheté  » a-t-il laissé entendre

Par ailleurs, Abdourahamane Sano martel

 » au regard du climat sociopolitique de plus en plus précaire qui prévaut actuellement dans notre pays, il devient urgent que chacun œuvre davantage et avec sincérité, à la consolidation de la cohésion nationale et de la paix, à commencer par les autorités militaires. Il y a un besoin évident de recadrage de la conduite de la transition pour créer de véritables conditions d’un réel apaisement, d’une légitimité des actes. C’est de cette façon que nous poserons ensemble, les vraies bases d’une transition réussie  » a-t-il indiqué
Sow Diaguissa pour Flashguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...