Info d'ici et d'ailleurs

Guinée : honorable Fodé Mohamed Soumah demande la libération des prisonniers politiques et le retour des anciens présidents

Depuis l’élection présidentielle du 18 octobre dernier, plusieurs hommes politiques, du FNDC et de la société civile, croupissent dans les prisons guinéennes sans aucun jugement. Certains ont même trouvé la mort, notamment Roger Bamba et autres.

Une situation qui inquiète l’honorable Fodé Mohamed Soumah, qui demande au chef de l’Etat guinéen, Pr Alpha Condé de les libérer sans aucune condition et dans un bref délai.
« Même le jour de l’investiture, je pensais que le président allait faire un geste, je pensais que le jour de son investiture, il allait faire un geste pour les personnes arrêtées, mais ce n’est pas grave, en Guinée, on aime souvent à dire il n’est jamais trop tard pour bien faire, mais j’ose espérer que quelque chose va se passer, et que très rapidement, ces gens vont rejoindre leurs domiciles, et puis et surtout, sans conséquences, non, quand on libère ces gens-là, c’est sans conditionnalité, il ne faut pas que ce soit un jugement actif, avec une liberté provisoire ou sursis, non. Donc, je demande et j’exige au président de la République, de libérer les prisonniers politiques qui croupissent en prison », dit-il.

Ce n’est pas tout, le président de la GECI demande aussi le retour des anciens présidents, qui sont en exile il y a de cela plus de dix ans.
« le président aujourd’hui, il n’a qu’à ouvrir les vannes, vous vous imaginez, on a les chefs de l’Etat de notre pays qui n’ont pas le droit de rentrer chez eux, parce que c’est le mot, il faut qu’on arrête de se mentir, c’est le mot, on les empêche de rentrer chez eux, sinon, que ce soit Konaté ou Dadis, ils ont envie de rentrer chez eux, vous ne pouvez pas vivre en exile durant tout le temps, moi je connais l’exile, j’ai passé toute ma vie en exile, je peux vous dire que l’exile n’est pas dorée, quel que soit vos moyens, votre situation financière ou professionnelle, l’exile n’est pas dorée, on est mieux chez soi », a laissé entendre honorable Fodé Mohamed Soumah.
Lamine KABA
628 86 20 47