Info d'ici et d'ailleurs

Grève des étudiants : Les détenus ont tous été libérés (Kabinet Keïta)

Jeudi dernier, les étudiants des universités publiques du pays ont manifesté contre la cherté des frais d’inscription et de réinscription. En marge de ces manifestations, plusieurs parmi eux ont été arrêtés à Conakry. Contacté par notre rédaction ce samedi 19 décembre, le président des étudiants indique que les détenus ont été finalement libérés.

À l’entame de sa communication, Kabinet Keïta s’est d’abord exprimé sur la suppression des frais d’inscription et de réinscription pour lesquels ils se sont faits entendre jeudi. Il remercie le chef de l’État qui, à travers son gouvernement, a finalement «alléger ce lourd fardeau que nous portions sur le dos».

Pour ce qui est des étudiants arrêtés, le porte-parole des universitaires affirme que «les camarades qui étaient détenus ont tous été libérés hier (Vendredi Ndlr). Ils étaient au nombre de 17 et c’étaient des étudiants de Sonfonia, de l’ISSEG et de Gamal».

Dans les rues de Conakry, des rumeurs évoquent aussi la question des pécules. Sauf que d’après Kabinet Keïta, ce point n’est pas encore à l’ordre du jour.

Boubacar Barry