Info d'ici et d'ailleurs

Gratuité des frais d’inscription et de réinscription : des étudiants saluent cette décision du chef de l’État et regrettent les violences… (Déclaration)

Réunis ce samedi, 19 décembre 2020, au siège de la plateforme de Plaidoyer, Recherche et Renforcement des Capacités des ONGs (PRONG) à Bonfi, dans la commune de Matam, la coalition des organisations estudiantines a dans une déclaration lue par son porte-parole, Marthe Kaïssa Koïvogui, réagi suite à la décision du ministère de tutelle sur la gratuite des frais d’inscription et de réinscription au compte de l’année universitaire 2020-2021.

 

En effet, ces étudiants trouvent salutaire cette décision du président de la République, Prof. Alpha Condé et regrettent tout de même les violences survenues lors des manifestations tenues dans plusieurs institutions d’enseignement supérieurs publiques du pays.
Lisez plutôt l’intégralité de la déclaration de ladite coalition…
« Nous, responsables des organisations scolaires et estudiantines de Guinée, avons appris avec satisfaction et soulagement, la décision du
gouvernement à travers le Président de la République, relative à la gratuité
des frais d’inscription et de reinscription pour l’année académique 2020-
2021 dans sa volonté d’accompagner les étudiants pour minimiser les
conséquences de la pandémie de COVID-19 qui secoue l’économie
mondiale.
Nous saluons cette décision responsable de la part du Chef de l’état qui a
promis de « gouverner autrement » et nous étudiants, voulons étudier dans
les conditions les plus favorables, donc autrement.
Cependant, nous regrettons les violences survenues lors des
manifestations estudiantines, notre credo a toujours été de promouvoir le
civisme, la non-violence et la négociation.
Nous réaffirons notre soutien aux camarades étudiants qui ont
malheureusement été victimes des violences enregistrées et nous leur

souhaitons prompt rétablissement ainsi que nos forces de sécurité qui se
trouvent dans la même situation.

Par ailleurs, nous saluons et remercions très vivement nos camarades et
responsables des organisations estudiantines qui n’ont ménagé aucun
effort pour l’aboutissement de cette revendication, et l’ensemble de toutes
les étudiantes et tous les étudiants à tous les niveaux pour la solidarité
dont ils ont fait preuve.
Par la même occasion, nous étudiants, invitons le président de la
République à poursuivre la dynamique d’amélioration des conditions
d’études des étudiants notamment :
-La revalorisation de la bourse d’étudiants,
-La construction et l’entretien des campus universitaires,
-L’équipement des bibliothèques et l’accès aux réseaux Wi-Fi, pour ne citer ceux-ci.

Nous ne saurons terminer cette allocution sans pour autant saluer

l’ouverture du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
Scientifique, qui s’est montré disposé au dialogue et à la négociation.

Vive la solidarité estudiantine !

Toujours devant, jamais en arrière pour le respect de nos droits.