Général Baffoé sur Wanindara :  » ils vont être terrorisés parce que c’est des terroristes… »

Nous vivons en Guinée où les mécontents et victimes se remettent a Dieu. En tout cas, aux dires de général Baffoé, nous avons l’impression que Wanindara restera toujours dans une telle victimisation, parce qu’il s’agit aujourd’hui, de la mort d’un policier non des citoyens. Dans un entretien accordé à nos confrères de mosaïque, le directeur général de police a de nouveau relevé l’opération de ratissage dans cette zone.
Dans cet entretien marquant, il dit que la police est décidée à selon lui, ‹‹ nettoyer ›› cette zone, et promet qu’aucun quartier ne sera fait a ceux qui agissent à Wanindara comme des terroristes. « Ils devraient se dire que vu ce qui est arrivé au policier là, nous les citoyens de Wanindara on est en danger. Ils devraient même féliciter la présence de la sécurité dans leur quartier en profondeur. Mais s’ils disent qu’ils sont terrorisés, stigmatisés, mais ils vont être terrorisés parce que c’est des terroristes qui sont dans le quartier là-bas.
Mais Billaye, les bandits qui sont là-bas, qui vont fumer la drogue dans les ghettos, les temples, il faut qu’on les gâte, parce que Wanindara quand-même fait partie de la Guinée, surtout que je ne vois pas une église là-bas, malgré que la religion chrétienne prône aussi la paix. Mais dans ce quartier là-bas, il n’y a que des confrères musulmans comme moi, qui sont là-bas et moi je sais que là où se trouvent les musulmans, c’est la paix, la tolérance. Pourquoi si on tue l’enfant de quelqu’un, l’imam vient dire laisse à cause de Dieu, on fait des sermons et tu pardonnes. Pourquoi eux, ils acceptent qu’on nous tue et il y a pas de remord ? Pourquoi ? …mais on est des musulmans comme eux, donc il faut que Wanindara soit nettoyé », a affirmé le directeur général de la police dans le micro de nos confrères.
Toutefois, et malgré le mot qui ne figure pas sur la fiche parce que pour les observateurs, nous ne sommes pas au Kidal, Baffoé promet de veiller sur des personnes âgées et les femmes. « On n’empêchera personne de prier, les vieilles personnes, les femmes seront protégées, on est là-bas pour eux », a-t-il dit.
Flahsguinee.com