Info d'ici et d'ailleurs

Gaoual gravement malade en prison : l’UFDG interpelle la communauté internationale

Détenu à la maison centrale depuis plusieurs mois, Ousmane Gaoual Diallo est gravement malade et risque d’être paralyseé, selon ses avocats. En réaction à cette “terrible » nouvelle, l’un des coordinateurs de la cellule de communication de l’UFDG que nous avons contacté ce vendredi 12 février interpelle la communauté internationale ainsi que les défenseurs des droits humains en Guinée.

« Je confirme l’information », a avancé Souleymane Konaté à l’entame de sa communication.

Comme l’ont souligné les avocats des détenus, ce jeune cadre du parti dirigé par Cellou Dalein indique que : « L’honorable Ousmane Gaoual Diallo est malade depuis un certain temps. Les conditions d’hygiène et de détention inhumaines sont les principales raisons de la détérioration progressive de son état de santé. Depuis un bon moment, ils (Gaoual et cie, ndlr) sont privés de visite et de sport. Je dois rappeler que cela est une violation flagrante de toutes les procédures légales en la matière. C’est une des raisons qui a d’ailleurs motivé le retrait du pool d’avocats chargé d’assurer leur défense ».

Depuis que l’information a été donnée par les avocats, Souleymane Konaté affirme qu’au sein de l’UFDG « nous sommes choqués de cette attitude des autorités guinéennes. Ils sont certes en prison, mais ils ont aussi des droits ».

Très remonté contre le mauvais traitement de ses collègues en prison, M. Konaté tire, une nouvelle fois, la sonnette d’alarme.

« Nous exhortons la communauté internationale ainsi que tous les défenseurs des droits humains en Guinée de tenir pour responsables, les autorités guinéennes, par rapport à la détérioration des conditions de santé des détenus politiques ainsi que tous les cas de morts déjà enregistrés à la maison centrale de Conakry », conclut-il.

 

Boubacar Barry