La nouvelle est à vos côtés.

Fronde à l’AGEPI : un des ‘’soutiens’’ d’Alpha Abdoulaye Diallo, dépose les ‘’armes’’

La fronde au sommet de l’Association guinéenne des éditeurs de la presse indépendante-AGEPI, connait un tournant décisif. Puisque le changement pour lequel et au nom duquel le groupe de frondeurs devant l’éternel, jure livrer une lutte acharnée, semble prendre un coup… dur !!

En effet, le nouveau bureau exécutif, en quête de reconnaissance par la Haute Autorité de la Communication-HAC, dirigé par Alpha Abdoulaye Diallo, considéré comme nouveau président ‘’autoproclamé’’ par l’aile dirigée par Moussa Iboun Conté, ancien président qui refuse toujours ce statut, commence à perdre des soutiens. Et, pas des moindres.

Dans un entretien téléphonique à mosaiqueguinee.com ce jeudi 04 avril aux environs de 20h, Mohamed Sabill Dioubaté, un des membres actifs du mouvement, qui avait fini par mettre à prix la tête du sieur Conté, a cru bon de déposer les ‘’armes’’. Tranquillement tranquille.

Pourquoi ? « Parce que le changement qu’on voulait à la tête de l’AGEPI est loin d’être une réalité. La lutte de clan, le copinage et la course aux intérêts personnels et égoïstes, qu’on reprochait aux membres de l’ancien bureau exécutif, ont encore la peau dure. Donc, en tant que directeur de publication du journal ‘’Les Nouvelles du Pays’’, je me retire. Puisque je suis responsable de mes actes. Personne ne peut me dicter ce que je dois faire », s’est ainsi justifié notre confrère, au bout du fil sur un ton colérique.

Il nie, par ailleurs, tout soutien à Alpha Abdoulaye Diallo, invoquant un combat pour le changement à la tête de l’AGEPI, plutôt que pour un individu.

Faut- il rappeler que le nouveau bureau exécutif et l’ancien, sont encore devant dame Thémis, le second ayant esté en justice contre le premier pour ‘’usurpation de titre’’ et soustraction frauduleuse des biens.’’

Le dossier est pendant devant la justice et à l’issue des auditions chez le juge d’instruction, certains confrères se sont vus, selon nos informations, placés sous contrôle judiciaire.

Nous y reviendrons !

mosaiqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies