La nouvelle est à vos côtés.

- Publicité -

Fria a abrité la célébration officielle de la journée mondiale de lutte contre le Paludisme couplée avec la distribution gratuite des moustiquaires imprégnées d’insecticide .

PUBLICITÉ

La journée mondiale de lutte contre le Paludisme célébrée le 25 Avril de chaque année a été commémorée à Fria sous le haut patronage du Président de la République professeur Alpha Condé sous le thème « Zéro Palu , je m’engage ».

PUBLICITÉ

C’est le Ministre d’Etat Ministre de la Santé, Dr Edouard Niankoye Lama qui a représenté le président de la République. Il était entouré pour la circonstance du représentant du président de l’Assemblée Nationale, de l’Ambassadeur des Etats Unis en Guinée, du représentant de l’OMS en des populations de Fria, le maire de la Commune urbaine a souhaité la bienvenue à la délégation et s’est félicité du choix porté sur sa préfecture pour abriter la cérémonie .Il a annoncé pour cette campagne ,la distribution gratuite de 96 mille moustiquaires imprégnées d’insecticides pour protéger les populations en général et les enfants et femmes enceintes en particulier. Pour toutes ces bonnes dispositions prises, il a encore une fois, réaffirmé l’engagement des populations de Fria de poursuivre les initiatives du gouvernement et des partenaires dans le combat mené dans le cadre de la lutte contre la maladie. Il a par ailleurs exprimé la gratitude des populations de Fria au président de la République Professeur Alpha Condé et au gouvernement pour la relance de l’usine de Fria.

- Publicité -

Le représentant de l’OMS, chef de file des Partenaires Techniques et Financiers a rappelé le but de la campagne qui vise rde faire en sorte que la lutte contre le Paludisme soit une priorité nationale de mobilisation de ressources supplémentaires, d’appropriation de la prévention, de la prise en charge du Paludisme par les communautés afin de sauver plus de vies.De passage, il a salué les progrés enregistrés dans la lutte contre le paludisme dans la région Africaine en ces termes je cite: « Des progrès se dessinent.Le nombre de cas de Paludisme dans la région Africaine a baissé de 206 millions à 200 millions de cas en 2017.La mortalité liée au Paludisme a diminué sur la même période, de 555 000 décès en 2010 à 403 000 décès en 2017.Nous devons donc accélérer les progrès si nous voulons réduire de 40% le nombre de cas et de décès liés au Paludisme dans le monde d’ici à 2020,par rapport au niveau de 2015.
Pour atteindre cet objectif , professeur Alfred Georges Kizerbo a plaidé pour la hausse des investissements en faveur de la lutte antipaludique. Sur ce,il a demandé à ce que, tous les acteurs soutiennent la stratégie mondiale de lutte contre le Paludisme 2016- 2030 adoptée par l’Assemblée mondiale de la Santé en mai 2015.Une stratégie qui vise,entre autres, selon lui ,de réduire le nombre des cas et des décès dûs au Paludisme d’autres moins 90% d’ici 2030.Il a invité les États membres à accepter d’allouer des ressources suffisantes à la santé en général et à la lutte antipaludique en particulier.

- Publicité -

A la cérémonie, le président de la Commission Santé de l’Assemblée Nationale, représentant le président du parlement guinéen a au nom de son institution remercié et félicité les partenaires pour leur appui constant à l’amélioration de la Santé des populations guinéennes. Dr Ben youssouf Keita a réaffirmé la disponibilité du parlement guinéen à accompagner les initiatives du gouvernement et de ses partenaires. Il a pris l’engagement d’oeuvrer pour la promulgation , l’élaboration et l’adoption de textes législatifs favorables à la lutte contre la maladie ,
Rehausser le budget de la Santé avec une place de choix accordée au Paludisme
et mener des séances de sensibilisation pour l’assainissement du milieu et dormir sous moustiquaires imprégnées d’insecticides.

Le Ministre d’Etat, Ministre de la Santé à d’entrée de jeu adressé les salutations du Président de la République, professeur Alpha Condé et du 1er Ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana aux populations de Fria. Dr Edouard Niankoye Lama a rappelé de la particularité de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le Paludisme couplée avec la distribution gratuite de moustiquaires imprégnées d’insecticides pour lutter contre le Paludisme. Il a fait état des stratégies qui ont permis de réduire de manière drastique la prévalence du Paludisme qui est passée de 44% en 2021 à 15% en 2016.Il à reconnu le recul du Paludisme obtenu grâce aux différentes interventions focalisées sur la couverture universelle des préfectures du pays en MILDA, l’organisation de 3 campagnes de prévention du palu saisonnier, qui ont permis de protéger plus de 700 mille enfants de 3 à 54 mois, la mise en place des comités de suivi Roll back malaria au niveau central,régional et périphérique pour renforcer la coordination de la lutte contre le paludisme.Les mêmes interventions ont permis la fin des ruptures de stocks dans les formations sanitaires,le traitement de plus de 99%des cas confirmés dans les formations sanitaires et au niveau communautaire et la baisse considérable des taux de positivité passant de 14% en 2013 à 130% en 2018.Pour ces résultats tangibles,il a invité les populations à retrousser les manches pour consolider les acquis.Pour cela le chef du département de la Santé a recommandé la poursuite et le renforcement de la collaboration multisectorielle et la complémentarité de tous les acteurs.Pour terminer, Dr Édouard Niankoye Lama a invité chacun et tous à dormir sous MILDA, pour prévenir le paludisme.Il a au nom du Président de la République, remercié les partenaires l’OMS, le FONDS MONDIAL, la FONDATION CONTRE LE PALU ET l’OMVS ,pour leur appui à l’organisation de cette journée qui va certes permettre de distribuer 8 millions de moustiquaires pour un coût global de plus de 35 millions de dollars US.
A noter que des sketches ont été produits pour informer et sensibiliser sur les modes de transmission du Paludisme, les avantages de dormir sous moustiquaires et l’importance de se rendre aussitôt dans une structure de Santé dès l’annonce des premiers symptômes du Paludisme.
Hadja Fanta sow PF Communication Ministère de la Santé

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

PUBLICITÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies