Violence au foutah : Amadou Damaro Camara accuse Cellou Dalein de donne ces militants…

Lors de l’Assemblée générale du RPG-arc-en-ciel, l’honorable Amadou Damaro Camara est revenu sur les manifestations contre un 3e pour le président Alpha Condé qui secoue la moyenne Guinée.

Damaro Camara déplore les morts enregistrés dans les manifestations dans le foutah particulièrement à Labé, le président de la majorité et parlementaire Amadou Damaro Camara a estimé que « tout le monde doit s’impliquer pour dénicher les tueurs qui sont des ennemis de la Guinée ».
Devant des militants et sympathisants du parti au pouvoir le RPG Arc-en-ciel, le patron de la majorité parlementaire a assuré que tous ceux qui sont conscients connais ceux qui utilisent le corps des enfants des autres comme des trophées. Sinon, tous, on regrette ces tueries ».

Revenant sur le cas des véhicules bruler à la casse de madina, le députe dit ceci « 
En brûlant des véhicules, est-on en train de faire revenir les morts ? Est-ce qu’en brûlant les boutiques, fait-on revenir les morts ? ’’, s’est-il demandé, ajoutant que ‘’nous avons besoin de paix en Guinée ».

Pour M. Damaro Camara, les opposants au 3e mandat « veulent nous amener à une situation regrettable, mais il ne faut pas accepter cela. Ce qui se passe en Moyenne Guinée, c’est Cellou Dalein Diallo qui ordonne à ses militants la désobéissance civile. Cela n’est acceptable dans aucune République ».

‘’Ce n’est parce que c’est à Labé, Pita, Dalaba qu’on n’est plus démocrates que le reste de la Guinée’’, a-t-il prononcé, assurant que le président de la République n’a fait que demander au peuple de s’exprimer sur la nécessité ou non de doter le pays d’une nouvelle constitution : ‘’aucun Guinéen ne devait mourir pour ça’’.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies