Fodé Oussou sort de sa réserve : « Je ne suis pas comme les autres qui changent de langage en fonction de l’intérêt »

Silencieux depuis le lendemain de la présidentielle du 18 octobre dernier, Fodé Oussou Fofana, l’un des vice-présidents de l’UFDG, fait l’objet de critiques parfois venant de son propre camp. Ce mercredi 13 janvier, l’ancien directeur de campagne de Cellou Dalein Diallo est sorti de sa réserve. Il réaffirme son engagement et sa fierté de servir le principal opposant d’Alpha Condé.

« Il y a un temps pour la parole, un temps pour le silence et un autre temps pour la sagesse. Il y a un temps pour tout », a introduit le Dr. Fofana à l’entame de sa communication.

Ensuite, le numéro deux de l’UFDG minimise ses détracteurs et rassure Cellou Dalein Diallo et l’opinion publique.

« Je serai le dernier à quitter Cellou Dalein. Je ne suis pas comme les autres qui changent de langage en fonction de l’intérêt. Je suis fidèle à mes convictions et à mon éducation. Le plus important en plus, Cellou me voue une confiance absolue. C’est cette mutualité qui existe entre lui et moi. J’ai promis à l’homme de rester loyal et je reste derrière ma promesse. Les autres peuvent dire ce qu’ils veulent. Cela n’engage qu’eux », a-t-il confié à lerévélateur224.

Et comme si cela ne suffisait pas, Dr. Fodé Oussou Fofana affirme que ceux qui le culpabilisent « veulent détruire la ceinture de sécurité plus robuste que le mur de Berlin qui est au tour de Cellou Dalein Diallo ».

 

Boubacar Barry

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies