Fodé Mohamed Soumah : « le dialogue politique doit être la priorité du premier ministre Kassory Fofana »

Depuis l’élection présidentielle du 18 octobre dernier qui a permis au président Alpha Condé d’être réélu pour un autre mandat de six ans, la Guinée traverse une crise politique sans précédent. Une crise qui a endeuillé des familles avec des tueries, des blessés et la destruction de biens publics et privés. A cela s’ajoute l’arrestation des hommes politiques, de la société civile, qui croupissent actuellement dans les différentes prisons du pays, sans aucun jugement.

Reconduit par le chef de l’Etat à son poste de premier ministre, Kassory Fofana devrait s’atteler à réconcilier les guinéen à travers un dialogue social et politique. C’est ce qu’estime en tout cas le député Fodé Mohamed Soumah.

Dans un entretien qu’il nous accordé, cet élu du peuple soutient que la priorité du nouveau chef du gouvernement doit être le dialogue politique, afin de permettre au pays de sortir de cette crise, qui n’a que trop duré.

« On n’a pas entendu le premier ministre durant toute la crise socio-politique ambiante, donc j’ose espérer qu’il va s’impliquer dans ce débat afin de pouvoir juger les gens immédiatement, vous ne pouvez pas garder des gens pendant des mois, sans instruction ni rien, ça va à l’encontre des acquis démocratiques pour lesquels, nous nous sommes battus. Je l’attends aussi sur son discours de politique générale, qui, je l’espère, ne sera pas un copier-coller, mais des propositions réalisables dans tous les secteurs de l’économie. Je l’attends aussi sur ce qu’il va vendre comme rêve aux guinéens, parce que la dernière fois, il a dit qu’il allait se battre contre la corruption, et il est allé, mais on a rien vu, parce que jamais la course à l’enrichissement illicite n’a été effrénée à ce jour, l’impunité continue à être présente à ciel ouvert, l’injustice, la violence aveugle, l’absence de justice sociale », a laissé entendre le président de GECI

 

Lamine KABA

628862047