La coordination régionale du FNDC accuse le fndc d’ordonner l’arrestation de certains militants à Tarambali.

Le 14 mai dernier 3 militants du Front national pour la défense de Constitution dans la sous-préfecture de Tarambali ont été mis aux arrêts et déférés à la prison civile de Labé, après leur jugement ils ont tous été condamnés à une année de prison avec sursis et au payement d’une amende d’un million. 

Interrogé sur cette arrestation, le coordinateur régional du FNDC de Labé fustige et condamne cette attitude d’autorités en cette période de COVID-19, il dit « après l’arrivée de cette pandémie nous avons mis une trêve,mais par la nous comprenons que l’objectif de gouvernement, c’est de ne pas lutter pour préserver leur population de cette maladie qui fait des ravages.
Il accuse ces trois membres du FNDC de trouble à l’ordre public et d’empêcher la tenue des élections dans cette sous-préfecture et vous savez vous, vous-même que le président de la CEPI avait dit qu’il est impossible d’organiser les élections législatives dans les sous-préfectures, c’est le ministre Mamadou taran Diallo de la citoyenneté qui est derrière ces arrestations c’est juste, une façon de nous intimider ,mais l’antenne régionale du FNDC ne se laissera pas intimider par les agissements honteux et Thuriféraires de ce régime sanguinaire. » A expliqué bah Alhabib. 

Ces trois personnes Mabo konin Diallo, samba oury Diallo et Saïdou Diallo ont été libéré le 19 mai dernier, le fndc promet que si le gouvernement n’arrête pas les exactions et ces arrestations arbitraires,les rues du pays seront noires de monde pour demander leur départ à nouveau 

Alpha Oumar Fogo Balde

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies