Fête Internationale du Travail : Le secrétaire général de l’USTG demande à l’état de payer les salaires des enseignants grévistes.

C’est dans un contexte de crise sanitaire sans précédent que le monde entier célèbre cette année la fête  du 1er Mai consacré aux travailleurs.

En Guinée,  à cause de l’etat d’urgence sanitaire, il n’ y a pas eu de mobilisation mais cela n’a pas empêcher les défenseurs des droits des travailleurs d’interpeller l’état sur la situation des travailleurs notamment les enseignants du slecg.

Pour le secrétaire général de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée « USTG », l’état doit penser à payer les salaires des enseignants grévistes.

Au regard du contexte actuel, avec la crise sanitaire associée au ramadan, l’Etat devrait faire l’effort de payer ces enseignements qui ont d’ailleurs suspendu leur grève.

« Les enseignants viennent de suspendre leur grève, l’Etat devrait prendre cela en compte et les payer. Ils éprouvent d’énormes difficultés face à la suspension de leurs salaires, la maladie du coronavirus et le ramadan.

j’invite l’Etat à revoir cela» a déclaré Abdoulaye Sow .

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies