La nouvelle est à vos côtés.

FEGUIFOOT : La Guinée dignement honoré Bucarest et à Paris !!

Dans le cadre de la tenue du 69ème congrès de la Fédération internationale du football ‘’FIFA’’ à Paris qui a vu  Gianni Infantino reconduit à la tête de l’instance dirigeante du foot mondial pour un second mandant de 4 ans,  le président guinéen de la FEGUIFOOT Antonio Souaré et son vice-président Amadou Diaby ont pris part à cette rencontre.

 

De retour en Guinée, le patron de fédération guinéenne de football a accordé une interview à nos confrères de CIS TV, dans ses propos, il a livré quelques détails sur ses récentes rencontres à l’étranger, dans le cadre footballistique. Il est revenu sur quelques faits majeurs de la rencontre :

 

« Il y a eu une convention de signature de l’AFD et la FIFA parrainée par le Président de la République française. Dans les introductions, la Guinée a été citée comme le premier pays exemple qui a signé depuis un an, avec l’AFD et qui a réussi dans ce projet. C’était un projet pilote qu’ils ont commencé par la Guinée et si on en réussissait, ils allaient dispatcher au niveau de toute l’Afrique et si la Guinée échouait, c’était dans les tiroirs. Pendant un an, nous avons travaillé sur ce dossier, pendant un an nous avons réalisé tout ce qu’ils ont demandé, jusqu’à la création de la Direction nationale technique et de l’Académie d’élite. Aujourd’hui, le football guinéen est structuré de la Fédération guinéenne jusqu’aux districts, parrainé par la FIFA ». a-t-il expliqué

« Nous avons réussi et c’est pourquoi il y a eu cette convention de signature à l’Elysée entre l’AFD et la FIFA. Ce projet sera étendu une partie sur toute l’Afrique parce que l’AFD a voulu d’abord tester notre capacité managériale. Le Président français était fier. Il y a deux semaines, nous étions à Bucarest et ce sont les réalisations du football guinéen sur le plan des infrastructures dans un court-métrage de 25 minutes, qui a été projeté comme un exemple pour toutes les fédérations africaines. La Guinée a été à l’honneur à Bucarest et à Paris. C’est une fierté que mes collègues des 54 fédérations viennent me voir pour me demander de les donner, les fonds de dossier pour qu’ils puissent constituer les leurs ». a-t-il conclu

 

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies