Info d'ici et d'ailleurs

Faya Millimouno :  » nous avons un chef de l’État qu’on ne peut pas ignorer… »

Le leader du Bloc Libéral se moque des critiques dont il fait l’objet son rapprochement avec Mamadou Sylla, le chef de file de l’opposition. Faya Millimouno qui assume ce choix, indique qu’il n’y a aucune contradiction dans ce qu’il fait.

« Nous avons mené le combat jusqu’à ce qu’on se retrouve devant une réalité, elle est nouvelle, nous devons la prendre en compte. Aujourd’hui, nous avons un chef de l’État qu’on ne peut pas ignorer, nous avons une assemblée nationale on ne peut pas l’ignorer, nous avons une constitution en vertu de laquelle les élections du 18 octobre ont été organisées, c’est une nouvelle réalité. La politique c’est la gestion de la réalité« , explique Faya désormais Conseiller chargé de la promotion des droits Humains de Mamadou Sylla.

Selon toujours ses explications, ce qui est plus important à date, c’est de voir la Guinée obtenir la stabilité politique.

« Ce qui est important pour nous, c’est que ce pays connaisse une certaine accalmie, qu’on est nos amis qui sont en prison en dehors de la prison, qu’on est nos militants qui sont en prison en dehors de la prison. La réalité face à laquelle nous sommes, nous devons travailler avec elle, si nous voulons aller à une décrispation« , explique l’opposant Faya Milimouno.

 

Aissatou Diallo