Baffoé à Mandian Sidimé : ‹‹ je suis prêt à te céder mon salaire pour que tu me colle la paix ››

Face aux médias, le général de police nationale, Anssoumane Camara alias ( Baffoé ) s’est dit prêt à lui céder son salaire pour qu’il lui laisse en paix. 
« Parfois, j’apprends des choses sur moi, je suis étonné. Tantôt, on dit, je suis couché à l’hôpital gravement malade ou que je suis victime d’arrêt cardiaque. Je me demande si c’est Mandian qui fait des choses comme ça.
Et pourtant, c’est un frère même si je ne le connais pas. Si Mandian Sidibé me suit à cet instant, je suis prêt à te céder mon salaire pour que tu me colles la paix. Sincèrement, parce que ça ne sert à rien. Nous avons des parents un peu partout dans le monde. Il y a certains quand ils apprennent une telle chose, ils ne dorment pas. Mandian, c’est un message que je te passe essayons de nous comprendre. Moi, je te souhaite tout le bonheur du monde.
Si Dieu ne m’avait pas mis dans l’effectif de la police, peut-être si j’avais continué mes études, j’aurai embrassé le métier de journaliste parce que c’est un métier noble. Comme il est de l’autre côté, s’il a besoin de 100 ou 200 euros, je peux lui envoyer. La police cloue des gens au sol de l’autre côté (France) jusqu’à ce que mort s’en suit. Si Baffoé ou un de ses éléments fait ça en Guinée, mais c’est fini.
Même mon village va apprendre. Et pourtant, on nous agresse tous les jours, parfois, on n’a même pas un couteau pour défendre nos amis, mais on ne parle jamais de cela », a regretté le général.