La nouvelle est à vos côtés.

Face à la presse, la ministre du Plan Mama Kany Diallo vante les acquis de son département

La ministre du plan et du développement économique s’est prêtée a présenté ce lundi 11 mars le bilan et les perspectives de son département. Devant la presse nationale, Mama Kany Diallo a, dans le cadre de la série de conférences initiée par le gouvernement, étayé les acquis de son département.

Selon la ministre du plan, depuis 2010 la Guinée a opéré des changements significatifs sur le plan macroéconomique notamment le point d’achèvement de l’initiative en faveur des pays pauvres très endettés.

« Cette période fut le début des grandes réformes économiques et financières. Ces réformes ont permis de stabiliser les cadres macroéconomiques, d’améliorer le climat des affaires de renouer les relations avec les partenaires techniques et financier, et d’atteindre le point d’achèvement de n’initiative en faveur des pays pauvres et très endettés (PPTE). Il en a résulté la relance des programmes de coopération et une reprise de l’activité économique avec un taux de croissance du produit intérieur brut qui s’est établi en 5,4% en moyenne sur la période 2010-2012 », a dit la ministre, tout en déplorant des embûches qui ont freiné la croissance économique amorcée par la Guinée.

« Cette dynamique a été contrariée par la baisse des cours des minerais sur le marché international, les tensions socio-politiques consécutives aux élections législatives de 2013 l’apparition de la maladie à virus Ebola (MVE), provoquant un ralentissement et l’activité économique et une décélération du croisement du produit intérieur brut qui s’est établie à 3,8% en moyenne, sur l’ensemble de la période de 2013-2015. Mais globalement, le cadre macroéconomique est resté stable sous-tendue par l’impact positif de l’annulation en 2012, de la dette de la Guinée au titre de l’initiative PPTE », a-t-elle déploré.

Par ailleurs, la ministre du plan a indiqué que parmi les acquis de la troisième république, les Guinéens retiendront sans doute, le renouveau de la planification du développement en moyen terme, le plan quinquennal 2011-215 et le PNDES 2016-2020.

mediaguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies