Face à la deuxième vague de Covid-19, la Guinée confrontée à un problème de capacité d’accueil (Ministre de la Santé)

À l’instar de plusieurs pays du monde, la Guinée fait face à la deuxième vague de la pandémie de Covid-19. Une situation qui met les autorités du pays dans un grand dilemme. Invité de l’émission “Mirador » de la radio FIM FM ce mercredi 24 mars, le ministre de la Santé relève des problèmes de capacité d’accueil dans les différents centres de traitements épidémiologiques de Conakry.

« Nous donnons les conseils appropriés par rapport aux mesures préventives. Raison pour laquelle dernièrement, lors d’une réunion avec le comité interministériel de riposte, le chef du gouvernement avait instruit le Ministre de la sécurité et celui de l’administration du territoire afin de procéder au strict respect des mesures dans nos communes, des boites de nuit qui continuent à être ouvertes; des forces de sécurité qu’elles veillent afin que ces lieux soient fermés pour le bien de tout le monde. Aujourd’hui, on a un problème de capacité d’accueil au niveau des centres », a fait savoir Rémy Lamah.

C’est pourquoi, poursuit le patron du département de la Santé, « l’agence nationale de sécurité sanitaire a été obligée d’ouvrir le centre de Sonfonia avec une capacité de 200 lits ».

Depuis le 12 mars 2020, la Guinée a enregistré près de 20 mille cas confirmés de Covid-19 et une centaine de décès.

 

Boubacar Barry

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies