The news is by your side.

Examens nationaux en Guinée : l’ONG A-SEG révèle beaucoup d’anomalies

0
La maison de presse de Guinée a servi de jeunes cadres ce mercredi 11 septembre 2019. L’ONG A-SEG, a travers son président kabinet Keïta était devant les médias pour faire la présentation d’un rapport final sur l’observation indépendante des examens nationaux session 2019 en Guinée.
Connu de part son côté intellectuel et très brillant, Kabinet Keïta a par ailleurs, commencé par donner la motivation de ladite observation.
«Nous avons constaté en Guinée que les examens nationaux sont devenus malheureusement objet de magouilles,  de tricheries et de fraudes. Et ce qui est extraordinairement, tous les acteurs de l’éducation se trouvent submergés  dans cette fraude-là. A commencer par les élèves, les enseignants et les autorités éducatives. Dans notre travail,  nous avons pu déployer 200 observateurs sur le terrain, 50 observateurs directs et 150 observateurs indirects. Ils ont été déployés aux alentours des centres d’examen et nous donnaient des informations en temps réel. Les observateurs, avec leurs matériels, ont réussi à prendre des enregistrements, des images, ils ont même réussi à s’infiltrer dans des groupes de conversation sur les réseaux sociaux», a expliqué Kabinet Keita, président de cette association.
Hassane Condé vice-présidente de l’ASEG, a elle aussi indiquée que les 200 observateurs déployés ont constaté plusieurs manquements empêchant le bon déroulement des examens nationaux de cette année.
«Les élèves que nous avons rencontrés  dans la plupart des cas nous ont affirmé que les enseignants étaient laxistes. Et au niveau des agents de sécurité, nous avons constaté dans plusieurs écoles un seul agent de sécurité pour tout le centre. S’agissant des cartes d’examen, il a été constaté aussi un dysfonctionnement total. Soit il n y a pas de photos ou quelques fois, absence de renseignements sur les cartes. Certains responsables profitaient de cette situation pour substituer certains élèves et il n’y avait pas de cahiers de brouillon ni d’intercalaires dans beaucoup de centres»,  dénonce l’observatrice.
Pour clôturé, ses conférenciers en grand nombre ont rappelé que l’objectif principal de  leur organisation est de promouvoir le mérite  et l’excellence,  alerter les autorités en cas de dysfonctionnements et lutter contre la fraude pendant les examens nationaux.
Flashguinee.info
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite