Éventuelle augmentation du prix du carburant : «Ce sont les conséquences de 3ème mandat…», dixit Diabaty Doré

Dans une sortie médiatique ce mardi 23 mars, le ministre des Hydrocarbures a annoncé, comme le premier ministre il y quelques jours, une éventuelle augmentation du prix du carburant à la pompe. En réaction à cette communication, le président du Rassemblement pour la République (PRR) voit cette variation du prix des produits pétroliers comme l’une des conséquences du troisième mandat.

«L’augmentation du carburant, nous ne sommes pas responsables. Ils parlent aujourd’hui que le baril est à 65. Au moment où le baril était à 30 ou 35, le prix de carburant en Guinée était à 10 000 GNF. Ça n’a pas changé. Le baril maintenant est à 65 et puis on dit maintenant qu’on va augmenter plus de 10 000 GNF. Voilà les conséquences de 3ème mandat», a laissé entendre Diabaty Doré sur les ondes de FIM FM.

Poursuivant, le jeune politicien appelle les Guinéens à user de leur droit pour s’opposer à cette éventualité.
«Je demande au peuple de se lever et de dire non à cette augmentation du prix de carburant. On acceptera pas, le peuple doit prendre ses responsabilités», a suggéré Diabaty Doré.

Pour rappel, le ministre Zakaria Koulibaly, dans sa communication, a fait savoir que le litre du carburant à la pompe pourrait passer de 9.000 à 10.500 ou 11.000 francs guinéens.

Boubacar Barry

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies