Enregistrement des naissances en période de covid-19 :l’ONG AJGDSES outille les autorités locales de Matoto

0

social, économique et sportif (AJGDSES) un atelier de formation sur les effets de la pandémie de covid-19 a débuté ce mercredi, 13 janvier 2021 Conakry.  Un atelier de formation qui a pour thème » la réduction des effets de la Covid-19 sur la gouvernance de l’état civil de la commune de Matoto.

Cette formation qui regroupe cinq (5) chefs de quartiers pilotes du projet, vise à sensibiliser les citoyens sur l’importance de l’enregistrement des naissances à l’état civil ou les inconvénients liés au non enregistrement des naissances.

Dans un discours, l’AJGDSES est revenu sur l’objectif que vise cette initiative. « Ce projet a pour objectif d’améliorer l’enregistrement sécurisé des naissances en période de covid-19, dans cinq quartiers pilotes de la commune de Matoto. De façon spécifique, il s’agit de : sensibiliser les femmes pour les accouchements assistés par les partenaires de santé formés, identifier les nouveaux nés durant la période covid-19 non déclarés, mettre en place une synergie communautaire d’appui à la déclaration et l’enregistrement des naissances en période covid-19. Au nom de l’association des jeunes guinéens pour le développement social, économique et sportif, je tiens à remercier le PNUD qui n’a ménagé aucun effort pour l’appui des ONG, dans les actions humanitaires, particulièrement pour ce projet-ci », a dit Mory Kourouma.

Pour sa part, le président du conseil de quartier de Matoto marché, Cheick Ibrahima Youla, appelle tous les guinéens à faire comme l’ONG qui selon lui va contribuer au développement de la Guinée.

« Si tous les jeunes guinéens, de Conakry, de la commune de Matoto et de nos quartiers respectifs, faisaient comme cette ONG, il y aurait plus de critiques, on ne lancerait plus de cailloux dans la rue. Vraiment, nous partons dans l’esprit du gouvernement en faisant que chaque jeune prenne en mains son destin avec un développement harmonieux. Le PNUD n’est pas une petite organisation internationale, si vous voyez que le PNUD a confié deux projets la même année à une ONG, c’est compte tenu de leur capacité intellectuelle, managériale à travailler pour le développement du pays et celui de la communauté des jeunes », ajoute-t-il.

A l’issue de cet atelier, trois groupes de travail ont été mis en place, à savoir: le groupe 1, qui va s’occuper au volet identification des contraintes ayants affecté l’accès au service d’état civil, pour le deuxième groupe, expliquer le rôle du secteur de la santé dans l’enregistrement des naissances et le troisième et dernier groupe, va décrire de manière pratique les procédures liées à l’enregistrement des naissances.

 

Lamine Kaba

628862047