Énergie : EDG récupère la gestion de plusieurs centrales thermiques à Conakry après 5 ans de maintenance

Conakry, le 12 Mars 2021 – Le Premier ministre, Chef du Gouvernement a présidé à  la cérémonie de remise des centrales thermiques Kaloum 1, Kaloum 2 et Kipé à l’équipe de l’électricité de Guinée (EDG).

« Une étape de franchie ». La fin de cinq (5) ans de conventions d’exploitation et de maintenance du Groupe ISTITHMAR-AON et EDG.  Selon Bangaly Mady, directeur général de EDG, ce passage de témoin est conforme au plan stratégique de l’entreprise publique d’électricité axé entre autres sur la réduction de la subvention. Il entraîne «une réduction de frais fixes d’environ 32 millions de dollars avec à la clé l’emploi pour une soixantaine de personnes». Mieux, ajoute Bangaly Mady  «cette politique énergétique optimisée permettra d’augmenter la capacité de production de l’électricité de Guinée pour une meilleure desserte en électricité».

 

Depuis 2010, des avancées majeures ont été enregistrées dans le secteur énergétique.  Les  données de la Banque mondiale indiquent que sur ces dix dernières années l’accès des populations guinéennes à l’électricité a quasiment doublé, passant de 27% en 2010 à 44% en 2018, pour se hisser légèrement en deçà de la moyenne de 47% pour l’Afrique Sub-Saharienne. La construction entre autres des barrages hydroélectriques de Kaléta, Souapiti et à l’arrivée très prochaine du barrage d’Amaria contribue fortement à cette situation. Aux barrages « s’ajoutent les centrales thermiques de Kaloum 1, Kaloum 2, Matoto, Kipé, ainsi que le bateau flottant Karpowership avec une capacité de 115 MW » précise le Premier ministre.

Dr Ibrahima Kassory Fofana, a rappelé que les défis restent importants et le chemin à parcourir non négligeable. Au nom du chef de l’Etat, le Chef du Gouvernement a garanti : « nous continuerons à déployer les moyens nécessaires avec l’appui de tous les partenaires au développement pour l’amélioration des conditions de vie et du bien-être de nos populations ».

Pour lui, le secteur de l’électricité a déjà amorcé ses mutations dans la dynamique du “gouverner autrement » dans laquelle l’équipe gouvernementale est résolument engagée. L’illustration est faite par le processus compétitif et transparent de recrutement des dirigeants de l’EDG SA.

« Cette réforme sectorielle suivra son cours jusqu’au niveau des chefs de service et des équipes sur le terrain » selon Kassory Fofana.

Pour soutenir les réformes du secteur, le Président de la République, Pr Alpha Condé a mis à la disposition des équipes de l’EDG une trentaine de véhicules. Ceci s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités d’intervention des travailleurs de l’EDG.

Primature

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies