En soutien à ses codétenus, Chérif Bah refuse de quitter la prison

Invitée de l’émission “Africa2015″ de la radio Nostalgie ce jeudi 14 janvier, la présidente des femmes de l’UFDG et épouse Chérif Bah, vice-président du même parti détenu depuis le lendemain de la présidentielle du 18 octobre dernier, a indiqué qu’une faveur a été accordée à son mari, malade, pour se faire soigner. Mais que ce dernier aurait refusé d’abandonner ses collègues en prison.

« Effectivement, il a un besoin de traitement, de sortir de là et de refaire un traitement médical. On lui a proposé de quitter la maison centrale pour aller se faire traiter. Il a dit qu’il ne peut pas laisser ses compagnons (Gaoual et cie Ndlr) en prison et sortir. Il sait quel rôle il joue auprès d’eux. Combien de fois sa présence là-bas les réconforte. Parce que c’est le plus âgé, il a beaucoup plus d’expérience; il comprend bien les choses. Donc, il réussit un peu à remonter le moral des autres. Ils se constituent là-bas en famille », a révélé Hadja Maïmouna Bah Diallo.

L’opposante au troisième mandat a également profité de l’occasion pour dire combien de fois c’est difficile de vivre l’absence de l’homme qu’on a choisi pour l’éternité. Mme Bah affirme qu’elle n’a jamais eu une séparation aussi longue avec son époux.

 

Boubacar Barry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *