Les nouvelles sont à vos côtés.

Alpha Condé à Embaló Sissoco : “Moi je ne m’occupe pas de ce que Sissoco dit. Pour moi, c’est un non-événement”.

Intervenant ce lundi 10 février sur France 24 et RFI, le chef de l’État guinéen (Alpha Condé, ndlr) s’est prononcé sur la crise politique que traverse la Guinée-Bissau en ce moment précis.

Depuis la fin de l’élection présidentielle du 29 décembre dernier du dudit pays, le locataire du palais Sékhoutoureyah ne s’est guère exprimé sur cette ladite crise et n’a également répondu à Embaló Sissoco, malgré les sorties musclées du président sortant vainqueur de la présidentielle Bissau-guinéenne, à son encontre.

Vous pouvez lire aussi :  Cellou Dalein Diallo chez Sidya Touré à Abidjan

“Moi je ne m’occupe pas de ce que Sissoco dit. Pour moi, c’est un non-événement… La Guinée-Bissau, c’est un régime parlementaire. Celui qui a le pouvoir c’est le Premier ministre. Donc, on continuera à collaborer comme avant”, a lancé le président Alpha Condé. Plus loin, enfonce-t-il le clou : “Moi, je ne fais pas attention à ce qu’Embaló dit.

Vous pouvez lire aussi :  Manifs contre la nouvelle constitution : voici le bilan de la journée de ce mardi selon le FNDC

D’abord je n’ai même pas écouté, je n’ai pas lu, je ne fais pas attention à ce qu’il dit… Les relations sont historiques et resteront historiques”, avant dire que :

“Je pense que nous sommes des États voisins, Quel que soit le Président qui est là, la Guinée continuera à avoir des bonnes relations avec ses voisins”.

Vous pouvez lire aussi :  Faible mobilisation au siège de l'UFR: Goyo Zoumanigui y voit une main noire des adversaires

Gilbert. T pour flashguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite