Elie Kamano à ses aînés :《 Si les jeunes tombent et meurent en libérant la Guinée, aucun politique de votre âge ne gouvernera…》

Si d’autres opposants à une nouvelle constitution et un troisième  mandat ne s’attaqu’au pouvoir dans leurs sorties médiatiques, Élie Kamano vient de se faire une nouvelle orientation. A travers  une vidéo qu’il a publiée sur sa page facebook, l’article a interpellé ses aînés qui souhaitent un jour diriger le pays.
<<Chers aînés, ceux qui veulent diriger la Guinée de demain , devrons faire preuve de loyauté, de courage et de détermination face aux menaces d’un système politique qui  utilise la violence, emprisonne les innocents et tue par règlement de compte son propre peuple>>, a déploré le reggae man dans sa vidéo
L’auteur de la chanson  » la démocratie n’a pas sa place dans mon pays « , reconnait quand-même qu’il y a eu boycott pendant le double scrutin contesté. Mais, il deplore aussi les cas de mort <<il y a eu des morts partout et le peuple attend de nous des réponses. Je sais que certains dirons que je suis politiquement novice et immature, d’autres dirons que j’ignore totalement les dessous et les  conflits de cette confrérie des sorciers qu’on appel politique mais comme des miliers de guinéens, je veux aussi des réponses.>>
Elie demande  à ses ainés comme tout autre  guinéen,  combien de temps :<<brandirons-nous encore et encore comme un trophée de guerre , les images insupportables des victimes de ce système ? Combien de temps resterons-nous clouer dans nos maisons à compter les douilles de balles qui endeuillent les pauvres guinéens qui comptent sur nous? A quel moment allons-nous servir de bouclier , de véritables guides pour nos concitoyens qui n’ont demandé que de vivre dans la paix et l’harmonie en ayant la liberté de choisir les dirigeants qu’ils veulent, j’attends des réponses.>>
Poursuivant sa serie de questionnement, l’artiste ajoute:<< Attendrons-nous  la fin du massacre pour sortir et se mettre au tour de la table  avec ceux qu’on estime être les seuls et unique responsables de ce massacre pour discuter du partage de gâteau ? Attendrons nous que le nombre de victimes atteint le seuil approximatif ou maximal d’une crise à l’Ivoirienne avant de s’assoir en intellectuels et fin connaisseurs politiques pour crier une victoire ? Il n’y aura de victoire si l’on ne participe pas  à la foire, foire de manifestations, de violences car, l’oppresseur a déjà défini la forme de l’oppression. Chers aînés si vous ne pouvez pas , faites de la place car, la lutte se définit aujourd’hui par une virulence qui n’est pas de votre époque. Voilà pourquoi d’ailleurs les jeunes servent de bouclier au lieu du contraire.>>
Élie Kamano demande a ses aînés de  sortir de leur bureaucratie et de victimisation, pour aller au front avec, dit-il :<< les soldats sans hésitation, changer de fusils d’épaules et de stratégies car le gibier que vous chassé contrôle la zone avec son armée inpopulaire et anti républicaine. Chers ainés , si les jeunes tombent et meurent en libérant la  Guinée, aucun politique de votre âge  ne gouvernera le pays>>,a-t-il prévenu
Said gaya,pour flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies