Elections du 22 mars en Guinée: vers un incident diplomatique entre Conakry et Paris

Un incident diplomatique semble inévitable entre la Guinée et la France au lendemain du double scrutin législatif et référendaire du 22 mars.
Après la position exprimée par la France face à ce scrutin qui a été émaillée de violences meurtrières, la Guinée n’est pas restée dans sa zone de confort. Elle a d’ailleurs réagi ce mercredi 25 mars. selon ledjely.com, l’ambassadeur de France à Conakry, a été convoqué par le ministère guinéen des affaires étrangères et des guinéens de l’étranger. Les autorités guinéennes visiblement agacées par le fait que la France ait jeté un discrédit au processus qui a conduit au double scrutin du 22 mars, on signifié au diplomate français tout leur mécontentement.
Après cette convocation, tout porte à croire désormais que les relations entre Conakry et Paris sont tendues. A rappeler que cette même position de la France a été exprimée par l’union européenne et l’Allemagne.
Alpha Oumar Bah pour Flashguinee

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies