Élection du 22 mars : Les États-unis doutent de la crédibilité du scrutin

Les élections controversée du 22 mars 2020 continuent de faire réagir les puissances occidentales. Dans un communiqué rendu public ce lundi 30 mars 2020, les États-unis à travers leur ambassade à  Conakry se dit préoccupés par les divisions politiques dans le pays suite à ces élections.
Le pays  de l’oncle Sam s’interroge sur la crédibilité des élections à cause des violences qui l’ont émaillée. C’est le cas de la destruction de certains bureaux de vote,  du taux de participation et des résultats proclamés.
Dans la même  note, la représentation diplomatique en Guinée exhorte les partis à revenir au tour de la table et à la  cessation immédiate de tout acte  de violences.
Il est à noter que cette sortie des États-unis d’Amérique intervient juste après celles de la  France ,de la Grande  Bretagne, et de l’Allemagne. Ces pays ont tous dénoncé le caractère non inclusif du scrutin à cause de l’absence des ténors  de l’opposition .
Mamadou Oury Diallo

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies