Info d'ici et d'ailleurs

Education : Vers une grève générale pour exiger le paiement des primes d’incitation des enseignants

L’intersyndical de l’éducation réclame le payement des primes d’incitation des enseignants d’ici la fin cette semaine. A défaut, ils vont boycotter les cours après les congés.  

Depuis 4 mois, les enseignants ne sont pas rentrés en possession de leurs primes d’incitation. Cela irrite la colère des syndicats qui menacent de boycotter les cours si rien n’est fait pour les rétablir dans leur droit. « Nous demandons le paiement de ces primes dans un bref délai. Et si nous nous sommes tus jusque-là, c’est parce qu’on nous avait dit que le FMI devrait passer en Guinée, ensuite l’investiture du président de la république. Si toutefois, elles ne sont pas payées d’ici la fin de la semaine prochaine nous allons automatiquement boycotter les cours dans les concessions scolaires, dans tout le pays, parce c’est un acquis » a affirmé le secrétaire général du FSPE, fédération syndicale professionnelle de l’éducation Salifou Camara.

Aucune option n’est exclue pour contraindre l’Etat à respecter l’accord signé avec l’intersyndical ajoute Michel Pepe Balamou. « En matière de stratégie syndicale, toutes les options sont sur la table. Il y’a les pressions, il y’a aussi les grèves. C’est l’ultime arme que dispose un syndicat. Je ne crois personne ne peut nous interdire d’user de ce droit » indique pour sa part le secrétaire général du SNE, syndicat national de l’éducation.

Selon Mohamed Ansa Diawara, porte-parole du ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, ce sont les ministères du budget, de l’économie et des finances qui peuvent justifier le retard dans le paiement des dites primes et non le ministère de l’éducation nationale conclut-il.

MLT, flashguinee.info