Éducation : le SLECG continue sa grève.

Lors d’une rencontre qui a eu lieu, cette matinée à leur siège, les membres du SLECG ont annoncé que la grève continue.

Le secrétaire général s’est d’abord réjoui du soutien qui leur a été apporté. Forts de ces déclarations de soutien de part et d’autre de la Guinée, le bureau exécutif national du SLECG continue son mot d’ordre de grève et annonce que celle-ci ne sera levée ou suspendue que lorsque ses deux points de revendications (proposition concrète sur les huit millions et engagement des contractuels à la fonction publique sans conditions) seront satisfaits. Il a ensuite invité les enseignants, les contractuels et les titulaires à resserrer les rangs pour observer le mot d’ordre de grève.

<< j’invite les enseignants à ne pas céder aux exactions de toutes sortes, surtout le gel de salaire… Soyons très vigilants… La loi L 028 dans son article 11 et 15 dit que nos salaires sont protégés en cas de grève, nous travailleurs de la fonction publique donc s’ils s’évertuent à geler nos salaires, nous allons réagir de la manière la plus légale >> a laissé entendre Aboubacar Soumah.

Les points issus du protocole d’accord signés par certaines parties prenantes lors de négociations en début de semaine n’a pas été évoqué.

Elisabeth Zézé Guilavogui

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies