La nouvelle est à vos côtés.

Éboulement meurtrier de Norassoba (Siguiri) : Dr Alpha Abdoulaye Diallo de la coalition PCQVP, dénonce et propose…

L’éboulement meurtrier dans une mine d’or à Norassoba, dans la préfecture de Siguiri, le dimanche 03 février 2019, relance le débat sur l’exploitation artisanale de l’or en haute Guinée.

Réagissant, vendredi, à ce drame qui a coûté la vie à 17 personnes, Dr Alpha Abdoulaye Diallo, président de la coalition ‘’Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP), a sollicité une restructuration de cette activité.

« Je pense qu’il faut réorganiser l’exploitation artisanale de l’or en Guinée. L’élan a commencé déjà avec plusieurs organisations d’orpailleurs. Des concertations ont été organisées à Siguiri, afin de contribuer à notre manière à la restauration de l’environnement et au développement », a indiqué Dr Diallo.

Alpha Abdoulaye Diallo a, par ailleurs, regretté, dit-il l’incapacité de l’Etat à réglementer cette pratique et donc à mettre de l’ordre dans l’activité des exploitants artisanaux de l’or.

« Il faut noter qu’il y a une faiblesse de l’autorité de l’Etat dans les zones d’exploitation artisanale de l’or. Il y a une libre administration des orpailleurs. Ce qui fait que le plus souvent, ils ne mesurent pas les enjeux liés à l’orpaillage. Des pratiques à risques, qui provoquent des éboulements parce qu’on veut extraire des gravats » s’est insurgé l’activiste de la société civile.

mosaiqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies