Ebola en Guinée : le virus se propage, le bilan s’alourdit

L’épidémie d’Ebola se propage en Guinée. Selon le Dr Adama Kaba, directeur régional de la santé de N’zérékoré, 10 cas de l’hémorragie à virus Ebola et 5 cas de décès ont été enregistrés à ce jour.  125 contacts ont également identifié à Nzérékoré et Conakry.

Le gouvernement guinéen a pris des mesures drastiques dans la préfecture de Nzérékoré et dans la sous-préfecture de Gouécké pour limiter la propagation de la maladie. Notamment :

Interdiction des marchés hebdomadaires, des cérémonies religieuses et traditionnelles nécessitant des regroupements pour une durée de 30 jours renouvelable si nécessaire ;

  • Enterrement digne et sécurisé de tous les cas de décès confirmés et suspects/probables par les équipes habilitées ;
  • Déclaration aux Autorités Sanitaires et Administratives de tous les cas de décès ;
  • Interdiction des regroupements de plus de cinq (5) personnes ;
  • Mise en place par les services de santé et de sécurité des barrages de contrôle sanitaire (prise de température, recherche des symptômes et des contacts) aux entrées et sorties de la sous-préfecture de Gouécké ;
  • Isolement et suivi de tous les malades et de leurs contacts.

Pour la commune urbaine de Nzérékoré :

  • Interdiction des cérémonies religieuses et traditionnelles nécessitant des regroupements pour une durée de 30 jours renouvelable si nécessaire ;
  • Enterrement digne et sécurisé de tous les cas de décès confirmés et suspects/probables par les équipes habilitées ;
  • Déclaration aux Autorités Sanitaires et Administratives de tous les cas de décès ;
  • Mise en place par les services de santé et de sécurité des barrages de contrôle sanitaire (prise de température, recherche des symptômes et des contacts) aux entrées et sorties de la commune urbaine de Nzérékoré ;
  • Isolement et suivi de tous les malades et de leurs contacts.

Le Gouvernement à travers l’ANSS mettra à la disposition des ménages des localités concernées des dispositifs de lavage des mains ainsi qu’un accompagnement (denrées alimentaires et frais de condiments) pour les ménages isolés.

Par ailleurs, le Gouvernement informe la population que les dispositions idoines sont prises pour rendre disponible les vaccins afin de vacciner les contacts des malades et contacts des contacts dans les zones d’isolement.

Tout en comptant sur la compréhension des uns et des autres, le Gouvernement rappelle la nécessité pour chacun de respecter les mesures d’hygiène individuelles et collectives (lavage des mains, interdiction des accolades, interdiction de manipulation des fluides des malades et de leurs linges, interdiction de manipulation des corps).

Ces mesures seront revues et adaptées selon l’évolution épidémiologique de la maladie.