Droits de l’homme: des hauts dignitaires du régime Alpha Condé dans le viseur de 32 eurodéputés 

Après les sanctions de l’Union Européenne contre cinq anciens responsables du CNDD dont le capitaine Moussa Dadis Camara, c’est 25 dignitaires du régime Alpha Condé qui viennent d’être visés par 32 eurodéputés.

L’information a été donnée par nos confrères de « Le Point ». À en en croire ce média français, 32 eurodéputés, ont joint à leur lettre adressée à Josep Borrell haut représentant et vice-président de la commission européenneune une liste de 25 personnalités du régime Alpha Condé qu’ils accusent d’avoir fait « preuve de zèle  violer les droits de l’homme après avoir supprimé l’opposition.

Ces 32 signataires, issus des groupes parlementaires: groupe des Verts, groupe de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates, groupe de la gauche, groupe Renew Europe, groupe des conservateurs et réformistes européens, dénoncent l’implication de ces 25 personnalités dans la mort de 250 personnes, souvent tuées à proximité par des agents des forces de défense et de sécurité lors de manifestations de l’opposition organisées depuis 2010. 

Ils invitent Josep Borrell haut représentant et vice-président de la commission européenne de recourir au nouvel instrument de sanctions dont s’est dotée l’UE le 7 décembre 2020. 

Voici la liste complète des dignitaires du régime Alpha Condé visés par 32 eurodéputés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies