La nouvelle est à vos côtés.

Dr Oussou – UFDG : « Ce qui s’est passé à Matoto est une insulte pour les Guinéens »

PUBLICITÉ

Partager

« Nous sommes arrivés à un point de non-retour. Nous n’accepterons plus rien de ce gouvernement. M. Alpha Condé a dépassé la limite de l’acceptable »

Le vice-président de l’UFDG, le Dr Oussou Fofana, a sorti ses griffes ce samedi à l’occasion de l’assemblée générale de son parti, pour snober la gouvernance d’Alpha Condé et fustiger l’installation du maire de Matoto. Devant des militants fortement mobilisés, le président du groupe parlementaire des libéraux démocrates a martelé que ce qui s’est passé à Matoto, n’honore pas la Guinée.

« Aujourd’hui, la Guinée est devenue la rusée du monde entier. Dans tous les pays africains, les élections sont organisées à bonne date. Ici, pendant trois ans, Alpha Condé a refusé d’organiser les élections législatives. Nous nous sommes battus pour que ces élections soient organisées. Et depuis une année, on est incapable d’installer les conseillers. On est dans quel pays ? Si Alpha Condé a perdu 5 communes, c’est parce que le RPG n’est pas un parti. Ce qui s’est passé à Matoto, ne concerne pas que l’UFDG, mais la Guinée toute entière. Les gens qui soutiennent Alpha Condé dans ça, sont en train de lui donner carte blanche pour qu’il fasse la même chose lors des élections législatives. Même si tu n’aimes pas Cellou Dalein, même si tu n’es pas politicien, tu dois te révolter contre ce qui s’est passé à Matoto pour préserver la démocratie. Ce qui s’est passé là-bas, est une insulte pour l’ensemble des Guinéens », martèle l’opposant.

Il révèle qu’ils ont fait voter même les morts. « Ils ont fait une procuration pour Koumandjan Keita (ex maire de ladite commune décédé à la veille de la reprise de l’élection, ndlr) et il fait partie des gens qui ont voté. Ils sont allés dire qu’il a fait la procuration pendant qu’il est vivant. C’est triste. Mais quand tu fais une procuration à ton vivant, quand tu meurs, elle n’est plus valable », regrette le Dr Oussou.

Dans son intervention, le vice-président de l’UFDG a critiqué la gouvernance d’Alpha Condé qu’il accuse de violer toutes les lois de la République. « Le gouvernement ne sait pas ce qu’on appelle le respect des droits humains. M. Alpha Condé est président de la République et est toujours président du RPG arc-en-ciel en violation de toutes les lois. Il refuse l’installation de la Haute Cour de Justice ; il n’organise pas les élections à bonne date (…). Des milliards ont été déboursés pour le barrage de Kaleta, mais aujourd’hui, il n’y a pas de courant.

Si l’argent avait été bien dépensé, on aurait eu le courant 24/24h. Pourquoi Alpha Condé n’irait pas voir Macky Sall du Sénégal ou Alhassane Ouattara de la Côte d’ivoire pour leur demander comment ils ont eu l’électricité 24/24h. L’eau, on n’en parle même pas. La quasi-totalité des quartiers de Conakry n’ont pas d’eau. Les routes, elles, passent de commentaires. M. Alpha Condé pense qu’on gère un pays avec des promesses. Il fait ce qu’il veut. Mais à partir de maintenant, M. Alpha Condé trouvera sur son chemin, l’UFDG », prévient Dr Oussou.

Et de conclure « Quand un régime se panique et adopte un comportement pareil, cela signifie la fin de son règne ».

guineenews

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

La Rédaction Vous Propose Également:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies