La nouvelle est à vos côtés.

Dr Manizé Kolié : « la menace de grève reste maintenue et elle risque, d’ailleurs, d’être effective à partir de lundi prochain »

Depuis quelques jours, l’ordre des pharmaciens de Guinée, menace d’observer une grève pour protester, contre la disparition au mois de décembre dernier d’un camion contenant de faux médicaments, mais aussi plus globalement contre la vente illicite des médicaments notamment dans le plus grand marché de la capitale, Madina.

Dans un entretien au téléphone qu’il nous a accordé ce mardi 12 Mars 2019, le secrétaire général du syndicat des pharmaciens, est resté ferme sur sa décision.

Selon lui, la menace de grève reste maintenue et elle risque, d’ailleurs, d’être effective à partir de la semaine prochaine.

« Le mot d’ordre de grève reste et demeure maintenu. C’est le début de la fin d’un système mafieux qui dure depuis plus de 34 ans qu’il faut démanteler maintenant. Nous avons peaufiné le mot d’ordre de grève, qui sera divulgué jeudi pour passer à la vitesse supérieure dès le lundi prochain », a réagi, ce mardi, Dr Kolié.

Il va plus loin en évoquant la vente illicite de médicaments sur le marché guinéen.

Se proclamant premier entrepreneur du secteur privé en Guinée, Dr Manizé Kolié demande au président de la République, de démolir le marché de Madina comme on est en train d’y assister à Kaporo- rails.

« On ne sera satisfait que quand Madina aura disparu du territoire sous sa forme actuelle. Madina n’est pas une ambassade, c’est une zone qui appartient à l’Etat guinéen. Donc tel qu’on a démoli Kaporo-rails, je demande au Président Alpha Condé, qui n’était pas informé de ce qui se passe, de prendre les mêmes bulldozers pour aller raser tous les magasins de médicaments du marché Madina », réclame Dr Kolié.

mosaiqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies