Dr Faya Millimouno par rapport au double scrutin :<< les bureaux de vote que nous avons connus étaient dans des gendarmeries...>>

Au lendemain d’un double scrutin contesté en République de Guinée, chacun y va de ses commentaires. Certains parlent double scrutin apaisé, d’autres pointe du doit sur l’illégalité dudit scrutin. Pour Dr Faya Millimouno, aucune organisation sérieuse ne peut qualifier ce qui s’est passé le 22 mars dernier de vote.

<<Aujourd’hui il n’y a aucune organisation sérieuse ni de la sous-région, ni dans le monde qui est en train d’accepter ce qu’ils appellent double scrutin. Partout où le matériel électoral a été détruit il n’y a pas eu d’élection. La plupart des citoyens se sont abstenus d’aller voter, ceux qui ont décidé d’aller voter pour le non, on leur a dit qu’il n’y a pas de bulletins non>>, a martelé le président du Bloc Libéral chez confrères de Lynx FM
Dr Faya  n’appellera jamais ce qui s’est passé le week-end dernier  un double scrutin , il dit  avoir  un ensemble de faits  qui le pousse à dire qu’il n’y a pas eu d’élection le 22 mars.
<<Les bureaux de vote que nous avons connu le 22 mars , étaient dans des gendarmeries, les camps militaires, etc. ce qui nous sort davantage de la l’égalité dans ce processus. La loi prévoit que lorsqu’un bureau de vote ferme, qu’on fait le dépouillement et qu’on signe le procès verbal devant tous les délégués des partis mais, tel n’a pas été le cas, le dépouillement a eu lieu dans les mairies.>>
Pour cet opposant à un troisième mandat au Président Alpha Condé, à l’image de tout cela:<< ce qui s’est passé ne peut pas être considéré comme une élection et du côté du  FNDC le combat ne fait que commencé parce que, nous n’allons pas considérer ça comme une élection et même la communauté internationale ne le considère. Ceux qui veulent considéré comme un scrutin c’est tant pie pour eux et nous , nous continuerons ce combat.>>
Said gaya,pour flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies