Double scrutin du week-end dernier , Baadico Bah parle d’une Guinée <<à deux vitesses>>

Plus d’un guinéen réfute la légitimité du double scrutin qui a eu lieu le week-end dernier à travers le pays. Le président du parti Union des forces démocratiques, dit avoir assisté le jour du vote à une Guinée à double vitesses.
Dès l’entame de son intervention ce mardi matin dans l’émission œil lynx, le leader du parti UDD, Mamadou Baadico Bah a fait savoir que le week-end dernier,  malgré les promesses et l’engagement légale du gouvernement de protéger toutes les populations et de permettre à chacun de jouir de ses droits librement, :<< nous avons constaté qu’il a totalement failli à ses obligations dans la mesure où, nous avons eu une Guinée à deux vitesses. Une Guinée dans laquelle les gens pouvaient aller voté comme ils voulaient, de l’autre côté une zone totalement militarisée où il n’y a que des militaires qui ont voté entre Mamou, Dalaba, Pita , Labé… dans ces endroits, ce sont les forces de sécurité et l’Administration qui ont voté. Les citoyens qui ont voulu voté ont été agressés jusqu’à ce qu’il y ait mort d’hommes.>>
Pour le candidat à la députation,:<< On ne peut parler d’élections dans ces conditions là puisque, même les dépouillements se sont se fait sous prétexte des raisons de sécurité dans des camps militaires et la CENI a été mise hors course.>>
Au terme de son intervention , Baadico Bah a laissé entendre :<< Nous  attendons de  voir la suite dudit double double scrutin,  après que les urnes ont été transportées dans des garnisons militaires>>
Said gaya,pour flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies