Double scrutin du 22 Mars: Près de 700 bureaux de vote saccagés (bilan du ministère de l’administration du territoire)

Le double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier a été émaillé d’incidents à Conakry et dans certaines localités de la Guinée profonde. Dans une déclaration mardi, 24 mars, le département en charge de l’Administration du territoire et de la décentralisation par la voix du ministre Bouréma Condé parle de près de 700 bureaux de vote saccagés sur 16 mille 695 et 10 préfectures affectées par la violence.
Ci-dessous le bilan global établi par le ministre en fonction des régions administratives du pays.
1- Dans la région administrative de Kindia
-Dans la préfecture de Kindia, 3 bureaux de vote saccagés dans la commune urbaine
-Dans la préfecture de Dubréka, 10 bureaux de vote saccagés
-Dans la préfecture de Télimélé, 108 bureaux de vote vandalisés
-Dans les préfectures de Forécariah et de Coyah, le vote s’est déroulé dans la sérénité, aucun incident n’a été enregistré.
2-Dans la région Administrative de N’zérékoré
Préfecture éponyme de N’zérékoré, 61 bureaux de vote saccagés dont 19 dans la commune urbaine
-Dans la préfecture de Yomou, 2 BV saccagés
-Dans les préfectures de Lola, Macenta, Beyla et de Guéckédou, le vote s’est déroulé dans la sérénité et aucun incident n’a été déploré
3-Dans la région Administrative de Faranah
-Dans les préfectures de Faranah, de Kissidougou, Dabola, aucun incident dans ces 3 préfectures.
-Préfecture de Dinguiraye, 6 bureaux de vote vandalisés
4-Dans la région Administrative de Boké
-Dans la préfecture de Boffa, empêchement de vote dans 3 bureaux dans la sous-préfecture de Mankountan, qui cependant n’ont pas été saccagés
-Dans la préfecture de Koundara, 15 bureaux de vote saccagés
-Dans la préfecture de Gaoual, 4 bureaux de vote saccagés
-Dans les préfectures de Fria et de Boké, le vote s’est également bien déroulé et aucun incident n’a été signalé.
5-Dans la région Administrative de Labé
-Préfecture de Labé, le vote s’est tenu dans 204 Bureaux de vote dans la commune urbaine et le vote a été empêché dans les sous-préfectures par des actes de violences
-Dans la préfecture de Tougué, 38 bureaux de vote ont été saccagés
-Dans la préfecture de Lélouma, 8 bureaux de vote saccagés dans la commune urbaine
-Dans la préfecture de Koubia, le vote a été empêché dans 112 bureaux de vote
-Dans la préfecture de Mali, 14 bureaux de vote vandalisés
6-Région Administrative de Mamou
-Dans la préfecture de Mamou, 57 bureaux de vote vandalisés
Notons que dans la sous-préfecture de Kégnoko, les assaillants ont envahi en livrant une bataille contre les résidents décidés à voter sous la complicité prouvée du maire de Kégnoko. Malheureusement, on a déploré 1 mort.
-Préfecture de Dalaba, 74 bureaux de vote vandalisés
-Préfecture de Pita, 25 bureaux de vote vandalisés
7-Région Administrative de Kankan
-Les préfectures de Kankan, de Mandiana, de Kouroussa, de Kérouané, de Siguiri ont connu un vote paisible et serein et dans la quiétude absolue. Aucun incident n’a été signalé.
8-Dans la ville de Conakry
-Commune de Matoto, 0 bureau de vote saccagé
-Commune de Matam, 0 bureau de vote saccagé
-Commune de Dixinn, 20 bureaux de vote saccagés
-Commune de Kaloum, 0 bureau de vote saccagé
-Commune de ratoma, 140 bureaux de vote saccagés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies