Double scrutin du 01 mars : la Cédéao n’enverra pas d’observateurs

Cédéao n’enverra pas d’observateurs pour les élections législatif et référendaire prévu le 01 mars en Guinée,  compte tenu de la situation sur le terrain, qui n’est pas sans risque, a expliqué l’organisation ouest africaine dans un communiqué.

Cette même organisation intergouvernementale devait envoyer une mission composée de quatre chefs d’État, dont le Nigérian Muhammadu Buhari, le Ghanéen Nana Akufo Ado, le Burkinabè Roch Christian Kaboré et le Nigérien et dirigeant en exercice de l’institution régionale, Mahamadou Issoufou, à Conakry ce vendredi pour discuter avec le président Alpha Condé du référendum constitutionnel prévu ce dimanche; mais le dirigeant guinéen n’a pas souhaité recevoir la délégation.
Ces élections sont boycottées par les principaux opposants et une partie de la société civile, qui menacent d’empêcher le vote.
Aissatou Diallo

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies