La nouvelle est à vos côtés.

Donald Trump, star de la semaine sur les réseaux sociaux japonais

La visite d’État de Donald Trump au Japon n’est pas passée inaperçue sur les réseaux sociaux de l’archipel. Donald Trump n’est pas un président américain pas comme les autres, et il a des idées fixes sur le Japon, s’accordent à dire de nombreux internautes. Partie de golf, tournoi de sumo, banquet impérial… sa visite semblait faite pour les chaînes de télévision américaines.

Les internautes japonais ne sont pas dupes. Tout, dans la venue de Donald Trump dans leur pays, est chorégraphié pour fournir aux chaînes de télévision américaines les images les plus exotiques de ce président, qui les fascine.

Tokyo sert de décor hollywoodien pour retenir l’attention d’une moitié d’Américains qui ne supportent pas la présence de leur président sur leurs écrans de télévision, lit-on sur le site Yahoo News.

« Trump ne mange que des hamburgers »

Ce sont donc les détails les plus imagés de la visite qui intéressent, avant tout, les internautes japonais, et non pas le contenu de ses discussions politiques ou économiquesavec le Premier ministre Shinzo Abe.

Les Japonais ne parlent pas de politique entre eux, contrairement aux Occidentaux, ajoutent-ils.

Donald Trump et Shinzo Abe en marge de leur partie de golf à Mobara, au Japon. Le selfie de l’année?Courtesy of Instagram @kantei, Prime Minister’s Office, Japan/vi

Sur le site Smartnews, on remarque que des images filmées de très loin de la partie de golf entre Donald Trump et le Premier ministre Shinzo Abe ajoutent un élément de suspense. Les Américains peuvent voir que Trump est un bon joueur et qu’il a encore beaucoup d’energie.

Le site Smartnews montre en gros plan un double cheeseburger au bœuf américain dont s’est régalé Donald Trump après son parcours de golf. Avec ce commentaire : « Trump ne mange que des hamburgers. »

Il ne s’est pas assis en tailleur pendant le tournoi

La participation du président américain à un tournoi de sumo, avec son épouse Melania, ne laisse pas non plus les internautes japonais indifférents. D’autant que c’est une première.

Le site Ameba affirme que Donald Trump n’a pas pris la peine de s’informer sur les règles du sumo, ses origines, avant d’assister au tournoi. Et qu’il est apparu « lost in translation », perdu dans la traduction.

Donald Trump, sa femme Melania, le Premier ministre Shinzo Abe et sa compagne Akie, en plein tournoi de sumo. Tokyo, le 26 mai 2019.REUTERS/Jonathan Ernst

Les spectateurs doivent normalement s’asseoir en tailleur sur des cousins. C’était trop lui demander, il a fallu l’installer sur un fauteuil.

Et pour lui permettre de monter sur le cercle de bottes de paille de riz pour remettre la coupe du président au vainqueur du tournoi, un petit escalier en bois a été construit pour qu’il puisse y accéder.

Melania Trump n’aurait pas été à la hauteur

Donald Trump a aussi été le premier dirigeant étranger à être reçu par le nouvel empereur du Japon, Naruhito. Il a été reçu en grande pompe avec orchestre militaire.

Un point fort de sa visite comme peut-être aussi pour les internautes japonais. Selon Livedoor News, les internautes craignaient que l’Américain ait un comportement inapproprié.

N’avait-il pas demandé au Premier ministre si l’honneur de cette audience chez l’empereur était aussi grand que le Super Bowl, l’évènement sportif de l’année aux Etats-Unis ?

Shinzo Abe lui avait répondu : « Être reçu par l’empereur est 100 fois plus important que le Super Bowl. »

Mais Donald Trump a surpris en bien, selon les internautes japonais. Il a été impeccable. Selon le site Yahoo News, c’est Melania Trump qui n’a pas été à la hauteur.

Elle n’a pas su saluer l’impératrice d’une légère courbette, et portrait de hauts talons aiguilles d’un rouge vif, du plus mauvais goût.

Pourquoi ces hauts talons, lit-on sur Yahoo News, alors que Melania Trump a déjà une taille mannequin de 1m80 ? Allez savoir…

Melania Trump, sur le point de s’adresser aux militaires américains stationnés au Japon, le 28 mai 2019 à Yokosuka. Entrée de rockstar.REUTERS/Jonathan Ernst

M. Trump donne l’impression d’être populaire sur les réseaux sociaux japonais. Mais ces derniers trouvent également qu’il a des idées fixes sur leur pays.

En matière de commerce, le site Yahoo News note qu’il n’a pas évolué depuis les années 1980. Il croit toujours que le Japon est une formidable machine à exporter. Dans la réalité, les entreprises japonaises ont délocalisé largement leur production à l’étranger.

Visite en grande, grande pompe pour Donald Trump

Pour recevoir l’homme le plus puissant de la planète, le Japon a réquisitionné un de ses plus grands hôtels, le Palace Hotel juste en face du palais impérial.

Mais les réseaux sociaux diffusent aussi des photos de quelques rares manifestations à Tokyo contre la présence des bases américaines au Japon. Les grands médias japonais les ignorent.

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies