Info d'ici et d'ailleurs

Donald Trump accorde la grâce présidentielle à Lil Wayne et 73 autres personnes

Il a fallu attendre le tout dernier moment. Lors de son dernier jour à la Maison Blanche, le président américain Donald Trump a accordé la grâce présidentielle à  73 personnes qui étaient derrière les barreaux parmi lesquelles se trouvait le rappeur Lil Wayne qui risquait une condamnation jusqu’à 10 ans de prison pour possession illégale d’arme à feu.

En tout cas c’est ce qui ressort d’un communiqué publié sur le site de la Maison Blanche.

« Le président Trump a accordé un pardon complet à Dwayne Michael Carter Jr., aussi connu sous le nom de ‘Lil Wayn ». « Brett Berish, de Sovereign Brands, qui appuie le pardon accordé à monsieur Carter, le décrit comme étant ‘digne de confiance, aimable et généreux« , a indiqué la présidence américaine.

 

Alors que l’artiste avait plaidé coupable en décembre dernier pour possession d’une arme à feu retrouvée avec des munitions lors d’une fouille d’un jet privé par la police à Miami en décembre 2019, il est désormais libre comme l’air.

 

Abdoulaye BAH